Synthèse sur le rempotage

Culture en pleine terre ou en pot, fertilisation, irrigation et taille des agrumes.

Synthèse sur le rempotage

Messagepar Oli » 11 Oct 2010, 13:34

Avant propos

Ce message se veut être la synthèse du topic730, et donne suite à une discussion avec Sylvain.
J'espère avoir transcrit le mieux possible vos propos dans le but que ce message puisse être "épinglé" si son contenu vous convient.
Ayant en effet beaucoup parcouru ces pages ces derniers temps, j'y ai trouvé une multitude d'informations qui méritaient à mon avis d'être plus clairement regroupées.

Je n'ai pas cité tous les intervenant. Seuls Alias et Sylvain, nos deux protagonistes principaux ont eu droit à leur pseudo ... pour nommer leurs méthodes de cultures aux principes différents il y a quelques temps, mais qui semblent maintenant converger vers le "tout drainant".

J'ai aussi rapporté ce qui a été dit sur les Bachès. J'espère qu'ils ne m'en (nous) en voudront pas pour diffuser quelques uns de leurs trucs.
Peut-être faut-il leur demander l'autorisation, et leur faire lire le contenu ?
Commençons par une petite vidéo à eux.

Tous les compléments et corrections sont les bienvenus ! :lol:


I) Consignes générales

1) Entretien annuel

  • Tous les ans au début du printemps, on surface le pot : on remplace le substrat épuisé par du substrat (compost, terreau ou autre selon la méthode de culture).
  • Le fait que des racines sortent au fond du pot n'a aucune importance.
  • Si des racines dépassent à la surface, il faut les recouvrir d'un peu de substrat.
2) Quand Rempoter ?

  • On rempote tous les 2 ou 3 ans dans un pot d'environ 6 cm de plus de diamètre (2 doigts de chaque côté du pot).
  • On peut en théorie rempoter toute l'année.
    On préféra néanmoins le départ de la végétation (printemps, mars-avril-mai selon les régions).
    Éviter si possible après octobre, en particulier décembre et janvier.
  • Lors d'un achat , inspectez les racines, rempotez et changez le substrat si nécessaire quelque soit l'époque. Souvent les pots sont trop petits et les racines mal traitées (sauf chez des pros comme Bachès).
    Si vous savez vraiment ce que vous faites ... supprimez les racines mal orientées.
  • On plante en pleine terre au printemps.
3) Types de pots

  • On pourra opter pour tout type de conteneur dès lors que son volume est adapté à la taille de la plante et que le substrat est bien drainant. En principe le volume du conteneur doit être compris entre 0,5 et 1 fois le volume foliaire.
  • Il sera nécessaire d'arroser plus dans un pot en terre cuite non vernis.
  • Par contre un pot en plastique, moins lourd, tombera plus facilement en cas de rafale de vent. On peut lester le fond avec graviers (qui auront aussi un effet drainant), mais Alias et Sylvain ne font plus ainsi, notamment car les graviers apportent du calcaire qui est mauvais pour les agrumes. Une grosse pierre posée à la surface est préférable.
4) Divers ... mais important

  • Les agrumes ont horreur d'avoir les pieds dans l'eau. Il faut donc impérativement éviter de laisser une soucoupe au fond du pot ou d'avoir des substrats qui colmatent le fond du pot.
  • Éviter de manipuler les parties jeunes des racines. On nettoie de préférence au jet d'eau et n'abîme surtout pas la chevelure. On ne touche aux racines que si on constate un problème (problème de croissance, perte de feuilles dû à un mauvais état sanitaire des racines, substrat trop peu drainant qui asphyxie les racines, ...).
  • Il faut éviter tout choc hydrique ou thermique.
  • Faire un inspection minutieuse à la recherche de parasites.
  • On taille toute l'année les branches qui se croisent, les branches mortes.
    On peut pincer les agrumes à forte croissance si on veut les étoffer.
    Sur citronnier, on peut couper la jeune pousse (au dessus de la 4e ou 5e feuille ou jusqu'à à 20-30 cm de tige maximum selon la croissance souhaitée) quand elle est lignifiée (c'est à dire que sa croissance est arrêtée (bien) après être passée de la couleur rouge à la couleur verte).

II) Les substrats

La majorité des terreaux pour agrumes vendus sous ce nom sont à proscrire.


1) Les conseils d'Alias

a) Maintenant : conversion au "tout drainant"

Maintenant, et dans la plupart des cas, alias n'utilise plus que le terreau qu'il qualifie de "bon à rien" qui a la propriété d'être très drainant (rétention d'eau de 300 à 400 mL/L seulement, alors qu'en comparaison un terreau géranium a souvent une rétention d'eau de plus de 600 mL/L).
Sa préférence va au terreau vendu de temps à autre chez Aldi (environ 2 € les 50 L).

Exemple de fiche technique d'un terreau Aldi (mars 2011) :

Composition : compost d'écorces d'arbres résineux et feuillus, matières végétales compostées, tourbe brune, engrais.
pH : 6,8
capacité de rétention d'eau : 400 mL/L
Engrais N 15-15-15 : 1 kg/m3


:!: En mars 2011, la composition des terreaux vendus variait d'un magasin Aldi à l'autre.

Exemple de fiche technique (autre terreau que celui de Aldi) :

Composition : écorces compostées, compost végétal, fibre de bois, tourbe noire, tourbe blonde, engrais
Matière sèche en % de produit brut : 25 %
pH : 5,8
Capacité de rétention d'eau : 30 % (soit 300 mL/L)
Engrais NPK : 14-16-18


Il n'ajoute que de l'argile (sa terre de jardin) pour les gros consommateurs d'eau qui nécessitent d'avoir un mélange retenant davantage l'eau.
Il n'utilise plus de pouzzolane, car il a constaté que celle-ci déformait les racines.

Avantages :
  • le plus important : le substrat ne se compacte pas facilement, réduit le risque d’asphyxie des racines et les maladies qui vont avec.
Inconvénients :
  • Le substrat retient peu l'eau ; il faut veiller à arroser régulièrement en saison chaude
  • du fait de sa composition ou de son caractère drainant retenant peu l'eau, il peut être difficile pour le débutant d'apporter de l'engrais en quantités adaptées (risques de carences :!: ).

b) Par le passé

Avant, Alias utilisait cette "recette" :
  • Mettre environ 80 % de terreau le moins cher : noir fibreux et très grossier (donc avec le plus d'écorces de bois possible)
    Composition : écorces compostées, fibres de pin maritime et compost. Prix : environ 2 € le sac de 50 L chez Aldi. Exemple de composition.
    Les écorces (de pin ou autres) doivent être légèrement compostées. Éviter les terreaux contenant trop de sciure.
  • Ajouter 10% de terre très argileuse (même une mauvaise argile trouvée au jardin peut convenir) pour former le complexe-argilo-humique (ou C.A.H : c'est ce qui retiendra les éléments fertilisants apportés par les engrais).
    Pour que la terre sèche encore moins vite et uniquement sur les gros pots (supérieurs à 7-10 L), on peut aller jusqu'à 30% d'argile.
    L'argile n'est pas calcaire en soi, mais retiendra le calcaire (plus facilement que le fer ou le magnésium) s'il est apporté. Il faut donc éviter tout apport de calcaire (eau, cailloux calcaires) et utiliser un mélange suffisamment acide (ce qui est le cas en raison de la présence des écorces de pin.
  • Compléter avec un peu de pouzzolane (moins de 10 %).
  • Ajouter aussi un peu de compost maison.
Remarques :
  • ne pas ajouter de tourbe : une fois sèche elle ne se réhydrate pas, et elle se décompose en petites particules qui rendent le fond du pot étanche.
    La présence de tourbe blonde dans le substrat n'est en fait pas souhaitable. La tourbe brune seule serait bien meilleure.
  • Ne pas utiliser de "terre de bruyère".
  • La pouzzolane se tasse trop , écrase les racines et les asphyxie. Mais elle est très riche en magnésie et en oligoéléments.
    Ainsi on préfèrera tout de même la pouzzolane (en calibre 4/7) aux billes d'argiles
  • Il faut que le mélange soit riche en humus (terreau) mais qu'il y ait 10 % d'argile pour tenir un peu plus l'humidité et l'engrais
  • La qualité du terreau n'a pas d'importance, du moment qu'il est grossier et correctement décomposé (donc bien noir).
  • Éviter d'incorporer du fumier car il a tendance à favoriser le feuillage au détriment du fruit.
  • Les agrumes détestent le chlore. Éviter tout substrat en contenant.
Engrais à utiliser :
Les engrais chimiques détruisent le complexe argilo-humique, les sels des engrais chimiques ont tendance à laver la terre.
Il faut donc préférer un mélange organo-minéral (engrais organique + engrais chimique + chelate de fer + oligoéléments).

Avantages :
  • Le substrat retient correctement l'eau.
  • Le substrat est lourd et les pots pourront tenir face au vent (mistral chez Alias ...)
Inconvénients :
  • risques d'attaques de phytophthora

2) Les conseils des Bachès

a) Le substrat conseillé dans le livre pour l'amateur

On ne peut que commencer par recommander une lecture attentive de leur ouvrage : "Agrumes : comment les choisir et les cultiver facilement" par Bénédicte et Michel Bachès (Éditions Ulmer)
Une seconde édition est parue en 2011.

Pour l'amateur ils conseillent un substrat proche de celui d'Alias (voir ouvrage pour les détails exacts), soit dans les grandes lignes :
  • 80 % de terreau (qualité non précisée) mélangé à un peu de terre du jardin
  • 10 % de matières drainantes (sable, pouzzolane, ...)
  • 10 % de matières organiques (fumier, paille, ...)

b) Le substrat utilisé en production

Conditions de productions obligent, certains membres de ce forum ont vu que les plants achetés chez eux contiennent :
  • de la laine de roche,
  • des morceaux de pantalon en velours,
  • des boulette d'argile,
  • un peu d'écorce de pin,
  • de la mousse de fleuriste,
  • .... et pas de terre.
Il est conçu pour retenir au maximum l'engrais tout en étant très drainant.

Remarque :
Il n'est pas nécessaire de chercher à enlever le substrat à la plantation en pleine terre.


4) Les conseils de Sylvain : du "tout drainant"

Elle est basée sur des mélanges très drainants et surtout sans décomposition organique.
Composition : Perlite, tourbe, fibres de noix de coco, écorces de conifères, éventuellement pouzzolane... etc.

Ce qui importe pour les agrumes ce n'est pas tellement la composition, mais la granulométrie.
Il ne doit pas pouvoir se former au fond du pot une masse colmatée et anaérobie.
Il faut absolument éviter ce qui est souvent parfait pour les autres arbres, c'est à dire un mélange à parts égales d'argile, de limon, de sable et de matière organique (terre de jardin), ...
L'argile (particules très fines) colmate les trous du limon, qui colmate les trous du sable et la matière organique en décomposition crée un milieu anoxyque (réducteur). Par conséquent les éventuels apports organiques ne doivent être faits qu'en surface et jamais enfouis.
Mais les mêmes composants en grosse granulométrie sont excellents : argile en boules, limon grossier ou sable et matière organique en morceaux.

Sylvain précise : les nouvelles formulations de substrats (lesquels :?: ) tiennent compte de ces faits et n'utilisent que des matières organiques à décomposition très lente (fibres de coco, écorce de conifères ou terreau très stabilisé), et des matières solides non putrescible de gros calibre (graviers, pouzzolane, perlite, pierre ponce, terre de diatomée (litière pour chat), ...) pour ménager de grands passages pour que l'air circule (milieu oxydant) librement.

Sylvain utilise un mélange composé de 50 % du terreau le plus aéré possible auquel il ajoute 50 % de chips de coco.
Ce terreau est le "Terreau pour agrumes et plantes méditerranéennes" de PYT (disponible par exemple chez bricoloisir).
Ce n'est pas encore un mélange "pur" pour cette méthode puisqu'il y a reste du terreau dans la composition. L'argile est présente sous forme de boulettes, ce qui évite le risque de colmatage.

Fiche technique du terreau PYT :

Composition : tourbe blonde, tourbe brune, pouzzolane, terre végétale, fibre de coco, engrais 1,5 kg/m^3
Matière sèche en % de produit brut : 40 %
pH : 6,5 6,8
Capacité de rétention d'eau : 30 % (soit 300 mL/L)
Engrais NPK : 14-14,5-18


Cas général : composition du mélange :
  • Si les grosses particules (les morceaux) ne retiennent pas l'eau comme l'écorce de pin, il faudra ajouter jusqu'à 30% de tourbe.
  • Si les grosse particules retiennent l'eau (chips de coco) on peut éviter la tourbe et la remplacer par du composte.
  • Éviter les terreaux contenant trop de sciure.
La proposition américaine de n'utiliser que des chips de coco et de la tourbe ne satisfait pas Sylvain : comme le fait aussi remarquer Alias, la tourbe se délite assez rapidement et nécessite un trempage du pot si on a laissé le substrat se dessécher complètement.

:!: Attention : les chips de coco ne conviennent pas tous immédiatement à l'utilisation car ils sont généralement chargés en sels (sodium, potassium).
Il faut les faire tremper une nuit dans le l'eau chaude contenant une "tasse de thé par gallon [3,78 L] d'eau" de sulfate de magnésium. L'échange ionique est encore meilleur en ajoutant une tasse de nitrate de calcium (à ne pas confondre avec le nitrate d'ammonium ou ammonitrate) au mélange.
Voir plantation-entretien-f49/topic2687.html et le fil original en anglais pour plus de détails

Engrais à utiliser :
  • Engrais uniquement minéral (liquide, soluble, granulé ou des billes à relargage lent).
  • Ne pas utiliser de matière organique qui va colmater et pourrir puisque la technique est faite pour justement éviter ça.
Avantages :
  • Moins sensible aux attaques de phytophthora.
  • Bon stockage de l'eau et des sels minéraux
  • Très bon drainage pour éviter tout excès d'eau
  • Très bonne aération pour garder le milieu oxygéné quelque soit les conditions.
Inconvénients :
  • Ce substrat dessèche très vite dans les pots traditionnels. Ne ratez pas les arrosages. En cas de problème de déshydratation, faites un trempage complet.
    La culture en airpot est préconisée.
  • Le substrat est très léger en cas de dessèchement comparé à de l'argile. Il faudra arrimer les pots face au vent, ou poser quelques gros cailloux en surface. Éviter les graviers qui diminuent le volume utile pour les racines et relèvent la nappe flottante (perched water table). Il y a aussi la technique de la mèche qui permet d'abaisser la nappe flottante.

5) Les conseils de Partagas (édit de 08/2013)

Partagas déconseille quand à lui l'utilisation des terreaux premiers prix qui ne sont selon lui pas de qualité suffisante.

Il conseille un mélange formé de 60 % de terreau horticole de qualité (tout en étant drainant) complété avec 40 % de poudre de coco comme celle-ci ou celle-là, le top étant de la marque "house & garden". Les marques "canna" et "gold label" sont bien aussi. De même toutes les cocos pures vendues en sac de 50 L dans les grow shop sont correctes et se valent.
Pour simplifier le mélange on peut aller jusqu'à 50 % coco + 50 % terreau.
Avec 40 a 50% coco, plus besoin de mettre des matières drainante comme la perlite, etc...
Le terreau horticole de Magasin Vert ou celui de Kb conviendrait selon certains.

Selon lui :
"La fibre coco poudreuse,"très fine"a un pouvoir d’oxygénation énorme et c'est la forme qu'il faut utiliser..
À 40% ou plus on éloigne considérablement le risque d'avoir la pourriture des racines ... selon ou on habite ce mélange est plus que recommandé. On mélange a du terreau grossier mais de qualité."

III) Voir aussi ...

la vidéo sur le rempotage du site des Bachès (3e)
Olivier V
Avatar de l’utilisateur
Oli
Pétale batifolant
 
Enregistré le: 08 Sep 2010, 20:08
Localisation: près de Metz - Zone 7

Re: Synthèse sur le rempotage

Messagepar yuzu » 11 Oct 2010, 17:16

Voici un complémént d'info dispo sur le site des Bachès:
http://pack.aspeco.net/baches/721/entre ... grumes.htm
Avatar de l’utilisateur
yuzu
Pétale batifolant
 
Enregistré le: 04 Avr 2009, 19:18
Localisation: Bordeaux

Re: Synthèse sur le rempotage

Messagepar Oli » 11 Oct 2010, 19:49

yuzu a écrit:Voici un complémént d'info dispo sur le site des Bachès:
http://pack.aspeco.net/baches/721/entre ... grumes.htm


Ajouté
Olivier V
Avatar de l’utilisateur
Oli
Pétale batifolant
 
Enregistré le: 08 Sep 2010, 20:08
Localisation: près de Metz - Zone 7

Re: Synthèse sur le rempotage

Messagepar CHOUNE69 » 14 Oct 2010, 22:29

Très bien ce résumé, très pratique pour les nouveaux arrivants.
Choune69 AGRUMOPHILE http://www.dochochon.com
Avatar de l’utilisateur
CHOUNE69
Pétale batifolant
 
Enregistré le: 29 Mai 2008, 18:05
Localisation: Ennery (Région Parisienne dans le vexin)

Re: Synthèse sur le rempotage

Messagepar Sylvain » 16 Oct 2010, 18:22

> En principe le volume du conteneur doit être à peu près équivalent au volume foliaire.
Euh non, tout de même pas. Jusqu'à un diamètre du feuillage double du pot ça ne pose pas de problème.

Tu peux préciser qu'Alias et moi, avons des climats très différents. Si j'habitais en plein mistral comme lui, je n'utiliserais pas les chips de coco, sinon on passe son temps à ramasser les pots... :)

Je suis personnellement revenu sur la théorie du gravier au fond du pot et je crois qu'Alias aussi.

> Il est interdit enlever la terre autour des radicelles avec les doigts
Là, c'est un peu exagéré. Disons que tant qu'on le peut on doit éviter de manipuler les parties jeunes des racines.
Souvent, avec des substrats très compacts, on est obligé d'utiliser les mains, ainsi que pour démêler et peigner les racines.

> Sur citronnier, on coupe systématiquement la jeune pousse
Là aussi, c'est trop impératif. Il vaudrait mieux dire qu'on peut pincer les agrumes à forte croissance si on veut les étoffer.
Si la branche pousse dans une bonne direction et que la plante est assez fournie, aucune raison de tailler.

>Composition : Perlite, pouzolane, tourbe, fibres de noix de coco, écorces de conifères... etc.
Je suis personnellement revenu de la pouzzolane.

>TODO : proportions à préciser pour la réalisation.
Si les grosses particules (les morceaux) ne retiennent pas l'eau comme l'écorce de pin, il faudra ajouter de la tourbe. Je crois que c'est 30% max (à vérifier).
Si les grosse particules retiennent l'eau (chips de coco) on peut éviter la tourbe et la remplacer par du composte.
La proposition américaine de n'utiliser que des chips de coco et de la tourbe ne me plaît pas des masse. Comme le fait remarquer Alias, la tourbe se délite assez rapidement et nécessite un trempage du pot si on a laissé le substrat se dessécher complètement.
J'ai commencé à mettre 30% de chips de coco dans le terreau PYT. J'ai trouvé que la différence n'était pas flagrante au niveau de la porosité. J'en mets maintenant 50 %. Attention, je n'ai pas assez de recule pour le préconiser. À chacun de faire ses expériences.
J'utilise donc maintenant, le terreau le plus aéré que j'ai trouvé, à parts égales avec des chips de coco.

> Ce n'est pas encore un mélange "pur" pour cette méthode puisqu'il y a encore du terreau dans la composition mais pas de terre ou d'argile.
Si, il y a de l'argile, mais sous forme de boulettes. Donc pas de risque de colmatage. Les avantages sans les inconvénients...

> De plus ce mélange est sans doute réellement composé de : terreau + compost + boue d'épuration + terre argileuse ... contrairement à ce qu'on veut nous laisser croire ...
Je ne vois pas du tout pourquoi tu dis ça!?? Tu risques franchement le procès là!

> Engrais à utiliser : Engrais uniquement minéral et le plus souvent liquide.
Non, on peut utiliser (comme moi) du soluble ou du granulé ou des bille à relargage lent.
La seule chose à éviter est la matière organique qui va colmater et pourrir puisque la technique est faite pour justement éviter ça. Par exemple, les crottes de mouton en surface me tentent bien, c'est quasiment de l'osmocote. :lol:

> Ce substrat dessèche très vite
Dans des pots traditionnels, non. Dans les airpots, oui, mais ça vient du pot, pas du terreau...

> et est très difficile à réhydrater
Non, pas plus que le terreau ordinaire.

> Le substrat est très léger. Il faudra lester les po(r)ts
Uniquement en cas de dessèchement. En temps normal, le pot est bien lourd. Enfin... comparé à du composte pur, pas à de l'argile pure. Tout est relatif.

>Il faudra lester les ports avec du gravier au fond
Personnellement je ne ferais pas ça. Plutôt trois gros cailloux en surface.

> Le goutte à goutte est même conseillé.
Je pense avoir dit ça à cause de l'engrais soluble qui demande un arrosage manuel (sauf si on a un goutte à goutte avec injecteur). Mon nombre de pots augmentant, J'en suis à deux heures (au moins) pour chaque arrosage. Il va donc falloir trouver une solution. Mais le substrat n'y est pour rien...

> Moins sensible aux attaques de phytophthora.
Je n'ai pas le recule suffisant, ni dans le temps, ni dans le nombre, mais je n'ai JAMAIS eu de Phytophthora sous aucune forme dans les pots avec ce type de substrat! Alors, maintenant que j'utilise des airpots tu imagine!...
J'espère que ça ne va pas me porter malheur de dire ça... :wink:
Avatar de l’utilisateur
Sylvain
Pétale batifolant
 
Enregistré le: 20 Oct 2007, 17:28
Localisation: Bergerac

Re: Synthèse sur le rempotage

Messagepar Oli » 16 Oct 2010, 20:15

Sylvain a écrit:> En principe le volume du conteneur doit être à peu près équivalent au volume foliaire.
Euh non, tout de même pas. Jusqu'à un diamètre du feuillage double du pot ça ne pose pas de problème.


C'était ce que disaient les Bachès dans leur livre ...
Je modifie.

Tu peux préciser qu'Alias et moi, avons des climats très différents. Si j'habitais en plein mistral comme lui, je n'utiliserais pas les chips de coco, sinon on passe son temps à ramasser les pots... :)

Je suis personnellement revenu sur la théorie du gravier au fond du pot et je crois qu'Alias aussi.


Modifié. Que dois-je dire sur le gravier ? Pas bon ?

> Il est interdit enlever la terre autour des radicelles avec les doigts
Là, c'est un peu exagéré. Disons que tant qu'on le peut on doit éviter de manipuler les parties jeunes des racines.
Souvent, avec des substrats très compacts, on est obligé d'utiliser les mains, ainsi que pour démêler et peigner les racines.


Modifié.

> Sur citronnier, on coupe systématiquement la jeune pousse
Là aussi, c'est trop impératif. Il vaudrait mieux dire qu'on peut pincer les agrumes à forte croissance si on veut les étoffer.
Si la branche pousse dans une bonne direction et que la plante est assez fournie, aucune raison de tailler.


Modifié.

>Composition : Perlite, pouzolane, tourbe, fibres de noix de coco, écorces de conifères... etc.
Je suis personnellement revenu de la pouzzolane.


Rien modifié. Tout est sans doute dans la mesure ... un peu de pouzzolane ne doit pas faire de mal ...

>TODO : proportions à préciser pour la réalisation.
Si les grosses particules (les morceaux) ne retiennent pas l'eau comme l'écorce de pin, il faudra ajouter de la tourbe. Je crois que c'est 30% max (à vérifier).
Si les grosse particules retiennent l'eau (chips de coco) on peut éviter la tourbe et la remplacer par du composte.
La proposition américaine de n'utiliser que des chips de coco et de la tourbe ne me plaît pas des masse. Comme le fait remarquer Alias, la tourbe se délite assez rapidement et nécessite un trempage du pot si on a laissé le substrat se dessécher complètement.
J'ai commencé à mettre 30% de chips de coco dans le terreau PYT. J'ai trouvé que la différence n'était pas flagrante au niveau de la porosité. J'en mets maintenant 50 %. Attention, je n'ai pas assez de recule pour le préconiser. À chacun de faire ses expériences.
J'utilise donc maintenant, le terreau le plus aéré que j'ai trouvé, à parts égales avec des chips de coco.


Modifié (en profondeur)

> Ce n'est pas encore un mélange "pur" pour cette méthode puisqu'il y a encore du terreau dans la composition mais pas de terre ou d'argile.
Si, il y a de l'argile, mais sous forme de boulettes. Donc pas de risque de colmatage. Les avantages sans les inconvénients...


Modifié, mais ou est l'argile dans la composition ?

> De plus ce mélange est sans doute réellement composé de : terreau + compost + boue d'épuration + terre argileuse ... contrairement à ce qu'on veut nous laisser croire ...
Je ne vois pas du tout pourquoi tu dis ça!?? Tu risques franchement le procès là!


C'était une réponse d'alias (donc j'ai fait un copié-collé ...) dans votre discussion. Je supprime.


> Engrais à utiliser : Engrais uniquement minéral et le plus souvent liquide.
Non, on peut utiliser (comme moi) du soluble ou du granulé ou des bille à relargage lent.
La seule chose à éviter est la matière organique qui va colmater et pourrir puisque la technique est faite pour justement éviter ça. Par exemple, les crottes de mouton en surface me tentent bien, c'est quasiment de l'osmocote. :lol:


Modifié. J'ai zappé les moutons ... Tu testeras d'abord ....


> Ce substrat dessèche très vite
Dans des pots traditionnels, non. Dans les airpots, oui, mais ça vient du pot, pas du terreau...

> et est très difficile à réhydrater
Non, pas plus que le terreau ordinaire.


Modifié ... il va falloir que je regarde ce qu'est un "airpot" :)

> Le substrat est très léger. Il faudra lester les po(r)ts
Uniquement en cas de dessèchement. En temps normal, le pot est bien lourd. Enfin... comparé à du composte pur, pas à de l'argile pure. Tout est relatif.

>Il faudra lester les ports avec du gravier au fond
Personnellement je ne ferais pas ça. Plutôt trois gros cailloux en surface.


Modifié.

> Le goutte à goutte est même conseillé.
Je pense avoir dit ça à cause de l'engrais soluble qui demande un arrosage manuel (sauf si on a un goutte à goutte avec injecteur). Mon nombre de pots augmentant, J'en suis à deux heures (au moins) pour chaque arrosage. Il va donc falloir trouver une solution. Mais le substrat n'y est pour rien...


Supprimé

> Moins sensible aux attaques de phytophthora.
Je n'ai pas le recule suffisant, ni dans le temps, ni dans le nombre, mais je n'ai JAMAIS eu de Phytophthora sous aucune forme dans les pots avec ce type de substrat! Alors, maintenant que j'utilise des airpots tu imagine!...
J'espère que ça ne va pas me porter malheur de dire ça... :wink:


J'espère que non ...
Olivier V
Avatar de l’utilisateur
Oli
Pétale batifolant
 
Enregistré le: 08 Sep 2010, 20:08
Localisation: près de Metz - Zone 7

Re: Synthèse sur le rempotage

Messagepar Sylvain » 16 Oct 2010, 20:44

> Que dois-je dire sur le gravier ?
Ça diminue le volume utile pour les racines et ça relève la nappe flottante (perched water table).
Si on veut augmenter le drainage et l'aération, il vaut mieux choisir un bon substrat, faire plein de trous sous le pot et poser le pot sur des cales.
Il y a aussi la technique de la mèche qui permet d'abaisser la nappe flottante.

Encore félicitation pour le travail que tu fais!
Avatar de l’utilisateur
Sylvain
Pétale batifolant
 
Enregistré le: 20 Oct 2007, 17:28
Localisation: Bergerac

Re: Synthèse sur le rempotage

Messagepar Oli » 16 Oct 2010, 21:58

Sylvain a écrit:> Que dois-je dire sur le gravier ?
Ça diminue le volume utile pour les racines et ça relève la nappe flottante (perched water table).
Si on veut augmenter le drainage et l'aération, il vaut mieux choisir un bon substrat, faire plein de trous sous le pot et poser le pot sur des cales.
Il y a aussi la technique de la mèche qui permet d'abaisser la nappe flottante.


J'ai ajouté ceci au texte ... sans tout comprendre. Peut-être un lien ou un complément d'info à citer sur ce perched water table et cette histoire de mèche ?

Encore félicitation pour le travail que tu fais!


Tu vas me faire rougir :oops: J'essaie juste de donner un peu en retour, par rapport à mes compétences, de tout ce que j'ai pu prendre comme infos ...
Olivier V
Avatar de l’utilisateur
Oli
Pétale batifolant
 
Enregistré le: 08 Sep 2010, 20:08
Localisation: près de Metz - Zone 7

Re: Synthèse sur le rempotage

Messagepar alias » 20 Nov 2010, 20:35

Je ne mets pas de gravier au fond de mes pots ( gravier = calcaire ).
Je n'utilise plus de pouzzolane, ça déforme les jeunes racines.
Je ne mets pas systèmatiquement de l'argile ( terre du jardin ) dans mes pots, je ne le fais qu'au soiffard.
Pour les autres, je mets mon terreau "bon à rien".
Le monde des agrumes est tellement vaste qu'il faut plus d'une vie pour l'explorer.
Avatar de l’utilisateur
alias
Pétale batifolant
 
Enregistré le: 24 Jan 2008, 13:17
Localisation: bouches du rhone, avatar: Neuseeland Grapefruit

Re: Synthèse sur le rempotage

Messagepar Oli » 20 Nov 2010, 20:53

alias a écrit:Je ne mets pas de gravier au fond de mes pots ( gravier = calcaire ).
Je n'utilise plus de pouzzolane, ça déforme les jeunes racines.
Je ne mets pas systèmatiquement de l'argile ( terre du jardin ) dans mes pots, je ne le fais qu'au soiffard.
Pour les autres, je mets mon terreau "bon à rien".


J'ai modifié l'article sur tous ces points.
Olivier V
Avatar de l’utilisateur
Oli
Pétale batifolant
 
Enregistré le: 08 Sep 2010, 20:08
Localisation: près de Metz - Zone 7

Re: Synthèse sur le rempotage

Messagepar Oli » 23 Nov 2010, 21:40

En regardant de plus près le "Terreau pour agrumes et plantes méditerranéennes PYT" de Sylvain, j'ai vu que la rétention d'eau est seulement de 300 ml/L :shock:

Je n'en ai jamais vu de tel dans les jardineries près de chez moi : 'est moins de la moitié de tous les terreaux que j'ai regardé qui sont pour la plupart entre 600 mL/L voire près de 700mL/L.

Pas étonnant que ce substrat soit drainant et même difficile à reproduire :D

Pour comparer, quel est le taux de rétention de celui du Aldi ?
Olivier V
Avatar de l’utilisateur
Oli
Pétale batifolant
 
Enregistré le: 08 Sep 2010, 20:08
Localisation: près de Metz - Zone 7

Re: Synthèse sur le rempotage

Messagepar Sylvain » 24 Nov 2010, 06:51

Si tu veux te rapprocher de 100%, prends de l'éponge. :lol:
Avatar de l’utilisateur
Sylvain
Pétale batifolant
 
Enregistré le: 20 Oct 2007, 17:28
Localisation: Bergerac

Re: Synthèse sur le rempotage

Messagepar Oli » 24 Nov 2010, 13:45

Sylvain a écrit:Si tu veux te rapprocher de 100%, prends de l'éponge. :lol:

Ce n'est pas le but ... sinon autant les mettre dans l'eau :lol:
Je disais juste que ton taux était étonnamment bas par rapport aux produits qu'on trouve habituellement.
Olivier V
Avatar de l’utilisateur
Oli
Pétale batifolant
 
Enregistré le: 08 Sep 2010, 20:08
Localisation: près de Metz - Zone 7

Re: Synthèse sur le rempotage

Messagepar alias » 28 Nov 2010, 08:38

Je n'en au plus en ce moment mais je vous tiens au courant au printemps dès que j'en ai.
Le monde des agrumes est tellement vaste qu'il faut plus d'une vie pour l'explorer.
Avatar de l’utilisateur
alias
Pétale batifolant
 
Enregistré le: 24 Jan 2008, 13:17
Localisation: bouches du rhone, avatar: Neuseeland Grapefruit

Re: Synthèse sur le rempotage

Messagepar Oli » 28 Nov 2010, 09:36

alias a écrit:Je n'en au plus en ce moment mais je vous tiens au courant au printemps dès que j'en ai.

Comme ça, tu pourras nous donner le signal pour courir chez Aldi :lol:
Olivier V
Avatar de l’utilisateur
Oli
Pétale batifolant
 
Enregistré le: 08 Sep 2010, 20:08
Localisation: près de Metz - Zone 7

Suivante

Retourner vers Plantation & Entretien

 


  • Sujets en relation
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités