Les Porte-Greffes

Méthodes de multiplication des agrumes et techniques de greffage.

Les Porte-Greffes

Messagepar Paf » 23 Sep 2007, 19:49

Citrus aurantium

Il s’agit du porte-greffe le plus utilisé, cependant il est progressivement remplacé en raison de sa sensibilité à la tristeza. Il est adapté à de nombreux types de sols mais ne supporte pas les sols lourds et les excès d’eau ; il est tolérant aux chlorures et au calcaire.
L’enracinement est pivotant et traçant.
Il a une bonne affinité avec l’ensemble des espèces sauf avec le Mandarinier Satsuma et les Kumquats.

Il confère une faible amélioration pour la résistance au froid. Les associations sont sensibles à la tristeza (sauf avec les Citrus limon et Citrus bergamia), au mal secco et aux nématodes. Elles sont cependant tolérantes à l’exocortis et au blight.


Poncirus trifoliata

Il est le plus résistant au froid (-15°C à -20°C). Résistance qu’il confère partiellement au scion.
Il supporte les sols lourds, humides et asphyxiants mais craint les sols secs. Il est très sensible au calcaire et aux chlorures.
L’enracinement puissant est traçant et pivotant. La vigueur est faible.
Bonne affinité avec l’ensemble des espèces.

Il confère une amélioration à la sensibilité au froid et à la qualité des fruits (taux de sucre). Il est résistant à la gommose, tolérant aux nématodes mais les associations sont sensibles au blight et à l’exocortis.


Citrus volkameriana

Porte greffe ‘polyvalent’ retenu à l’origine pour sa résistance au mal secco. C’est un bon porte greffe qui est adapté à de nombreuses associations, il est notamment utilisé pour les citronniers et les limettiers.
Bon enracinement et bonne résistance au froid. Forte vigueur. Augmente la productivité sur Citrus limon ‘Eureka’ (variété la plus plantée dans le monde).

Le Citrus Volkameriana tolère les sols secs et aérés et résiste assez bien aux chlorures. Cependant, il ne supporte que moyennement les sols lourds et résiste mal à l’asphyxie.
Résistant à la gommose, les associations sont tolérantes à la tristeza et à l’exocortis.


Citrus macrophylla

Hybride issu d’un croisement entre un citronnier et un pamplemoussier. Il est surtout utilisé pour les citronniers et limettiers.
Forte affinité avec le citronnier et le limettier. Il induit une forte vigueur et une mise à fruit rapide.

Il est sensible au froid et ne tolère pas les sols humides. Supporte les sols secs et très calcaires mais souffre des carences en magnésium.
Tolérant à la gommose et à l’exocortis mais sensible à la tristeza.


Citrange Troyer

Hybride interspécifique qui est le résultat d'un croisement entre Poncirus trifoliata et Citrus sinensis 'Washington' observé en 1909 en Californie.
Porte-greffe vigoureux qui induit une mise à fruit rapide. Les fruits sont de bonne qualité mais de petit calibre (Troyer / Clémentinier). Il améliore légèrement la résistance au froid.

Il supporte les sols moyennement humides, peu tolérant au calcaire, sensible aux chlorures et craint les sols secs.

Il est résistant à la gommose. L’association est tolérante à la tristeza, mais sensible à l’exocortis, au blight et aux nématodes.


Citrange Carizzo

Comme le Troyer, il est le résultat d’un croisement entre Poncirus trifoliata et Citrus sinensis ‘Washington’. Il est aujourd’hui le porte greffe le plus utilisé.
Le Citrange Carizzo a les mêmes aptitudes agronomiques que le Troyer mais il est légèrement plus résistant aux chlorures et son enracinement est plus profond.

Contrairement au Citrange Troyer, le Carizzo n’induit pas une perte de calibre.
Avatar de l’utilisateur
Paf
Vilain Pamplemousse
 
Enregistré le: 10 Sep 2007, 17:54
Localisation: Provence & Gironde

Messagepar alias » 25 Fév 2008, 21:40

La mise a fruit sur poncirus est rapide et non pas tardive.

La greffe d'eureka sur un volkameriana donne un arbre trés vigoureux et des fruits de taille spectaculaire ( 200 à 300 gr). Par contre , les fruits sont de qualité médiocre.

Sur alemov, les fruits sont de faible qualité (peu sucré acide).
Avatar de l’utilisateur
alias
Pétale batifolant
 
Enregistré le: 24 Jan 2008, 13:17
Localisation: bouches du rhone, avatar: Neuseeland Grapefruit

Messagepar Paf » 26 Fév 2008, 14:34

Bonjour,

Peux tu m'indiquer une source ?
Car le livre du Cirad, une publication Itab et divers sites anglophones annoncent une mise à fruit tardive sur poncirus.
Avatar de l’utilisateur
Paf
Vilain Pamplemousse
 
Enregistré le: 10 Sep 2007, 17:54
Localisation: Provence & Gironde

Messagepar alias » 26 Fév 2008, 22:38

ok pas de souci:

Les livres s'appellent: la culture des agrumes de A. Colombo aux Editions de Vecchi (page 55)

Citation: " Elle apporte aux plantes greffées une plus grande résistance au froid, une mise en production précoce et une bonne qualité de fruits. c'est également le porte-greffe préféré pour les plantes en pot, d'une part parce qu'il a un effet legerement nanifiant et d'autre part parce que son systeme racinaire est superficiel."


et le deuxieme: Agrumes de Michel et Bénédicte Bachès aux editions Ulmer ( page 90)

Citation:"Son association avec les Citrus et fortunella, confère à la plante une mise à fruits trés rapide avec une qualité de fruits exceptionnelle"
Le monde des agrumes est tellement vaste qu'il faut plus d'une vie pour l'explorer.
Avatar de l’utilisateur
alias
Pétale batifolant
 
Enregistré le: 24 Jan 2008, 13:17
Localisation: bouches du rhone, avatar: Neuseeland Grapefruit

Messagepar Paf » 26 Fév 2008, 23:07

Pour le premier, c'est incorrect puisque l'enracinement 'puissant' du Poncirus est justement 'profond' (pivotant et traçant).
J'ai pu l'observer sur les semis récents.

Quant à Bachès, ils n'utilisent que lui :/

Ceci dit, ses hybrides - citranges - confèrent une mise à fruit plus rapide que le bigaradier (qui est le repère).



Il est bien construit ce livre 'La culture des Agrumes' ?
:roll:
Avatar de l’utilisateur
Paf
Vilain Pamplemousse
 
Enregistré le: 10 Sep 2007, 17:54
Localisation: Provence & Gironde

Messagepar alias » 26 Fév 2008, 23:53

J'ai la majorite de mes agrumes sur poncirus et je peux te confirmer que l'enracinement est superficiel (chevelu) avec un pivot.

Toutes les racines nourritiaires sont sur 40 cm de profondeur. Le pivot sert a tenir l'arbre et a puisser l'eau en profondeur.

Dans des sols peu profond, le pivot ne s'enracine pas.

Le poncirus en fonction du sol, va avoir un comportement differents.

info sur la culture des agrumes:

-de bonnes infos sur les porte-greffes
-de bonnes recettes de cuisine ( limoncello)
-description de quelques agrumes rares ( pursha, lime douce palestine, mandarine king, mandarine cleopatre,
- il est assez complet sur la plantation, culture, fertilisation, multiplication, parasite et maladie
-de belle photo
- un point negatif : mauvaise mise en page de la presentation des agrumes, et un peu rapide a ce niveau.

C'est l'un des seuls livres francais avec celui de baches dont je donne plus que la moyenne. C'est un livre complementaire et interessant. Je ne me souvients pas avoir lu des abherations dans ce livre. ( Ce qui est assez rare).
Le monde des agrumes est tellement vaste qu'il faut plus d'une vie pour l'explorer.
Avatar de l’utilisateur
alias
Pétale batifolant
 
Enregistré le: 24 Jan 2008, 13:17
Localisation: bouches du rhone, avatar: Neuseeland Grapefruit

Messagepar alias » 27 Fév 2008, 00:05

Pour info sur Baches, il ne greffe pas que sur poncirus mais seulement majoritairement!

Par exemple, j'ai un cédrat digitata sur poncirus et un autre sur volkameriana de Baches. Je sais qu'il en a fait sur citrumelo.

Je sais qu'il a fait des tests sur poncirus, volkameriana, citrumelo 4475, citrange troyer et carrizo , macrophylla, bigaradier et yuzu en temps que porte-greffe .
D'ailleurs , il a une haie de troyer et de citrumelo de 20 metres derriere sa grande serre.
Quand c'est pas sur poncirus, c'est precise sur l'etiquette.
Le monde des agrumes est tellement vaste qu'il faut plus d'une vie pour l'explorer.
Avatar de l’utilisateur
alias
Pétale batifolant
 
Enregistré le: 24 Jan 2008, 13:17
Localisation: bouches du rhone, avatar: Neuseeland Grapefruit

Messagepar Sylvain » 27 Fév 2008, 09:53

Je viens de déplacer mes deux Poncirus. Je peux donc vous parler du système racinaire. Mon terrain est fait de terre alluvionnaire légère sur 4 mètres de profondeur avec la nappe phréatique à 5 m. Pour dire que l'arbre fait ce qu'il veut!
Le grand n'avait pas de pivot, quasiment pas de chevelu au pied mais quatre grosses racines qui partaient à l'horizontal.
Le petit avait un très gros pivot, une touffe de 50 cm de chevelu au pied et aucune racine horizontale.
Comme quoi il ne faut pas être affirmatif. La nature est variable.
Avatar de l’utilisateur
Sylvain
Pétale batifolant
 
Enregistré le: 20 Oct 2007, 17:28
Localisation: Bergerac

Messagepar alias » 27 Fév 2008, 13:12

C'est bien ce que je disais, le poncirus s'adapte en fonction du sol et fait ce qu'il veut.
Chez moi, ils font pas de pivot. Seul, le chevelu est present en surface.
Le monde des agrumes est tellement vaste qu'il faut plus d'une vie pour l'explorer.
Avatar de l’utilisateur
alias
Pétale batifolant
 
Enregistré le: 24 Jan 2008, 13:17
Localisation: bouches du rhone, avatar: Neuseeland Grapefruit

Messagepar Paf » 27 Fév 2008, 15:14

C'est le cas de tous les agrumes...

Je ne pense pas que ce soit des bêtises :
1er lien
2eme lien
3eme lien
Avatar de l’utilisateur
Paf
Vilain Pamplemousse
 
Enregistré le: 10 Sep 2007, 17:54
Localisation: Provence & Gironde

Messagepar Sylvain » 27 Fév 2008, 19:09

Il n'y a pas contradiction entre vos informations.
-Le Poncirus avance moins la mise à fruits que d'autres porte-greffe (bigaradier).
- Le poncirus avance beaucoup la mise à fruits par rapport au pied non greffé (franc). Greffé, mise à fruits 2 à 4 ans, franc: 10 à 16 ans.
Avatar de l’utilisateur
Sylvain
Pétale batifolant
 
Enregistré le: 20 Oct 2007, 17:28
Localisation: Bergerac

Messagepar Paf » 27 Fév 2008, 19:24

Sylvain a écrit:- Le poncirus avance beaucoup la mise à fruits par rapport au pied non greffé (franc). Greffé, mise à fruits 2 à 4 ans, franc: 10 à 16 ans.

Je pense que ceci est incorrect.
Si l'on greffe un sujet d'un an sur un poncirus d'un an la mise à fruit n'en sera pas anticipée de 8 ! A moins de le perfuser aux hormones :lol:

Souvent, et c'est là que la confusion se fait, on parle de greffage de rameaux ou écussons issus d'un jeune sujet sur un porte greffe de 2 ou 3 ans (ce qui équivaut à un sujet de 4 à 6 ans d'âge car leur croissance se fait dans des conditions optimales : amplification) ou bien d'un porte greffe ayant atteint la maturité...
Si l'on compare le poncirus au bigaradier (puisqu'il est encore la 'référence'; comme peut l'être le merisier pour les PG du cerisier), la mise à fruit intervient plus tard.
Avatar de l’utilisateur
Paf
Vilain Pamplemousse
 
Enregistré le: 10 Sep 2007, 17:54
Localisation: Provence & Gironde

Messagepar alias » 27 Fév 2008, 23:17

Un semi de bigaradier va mettre 8 à 14 ans avant de faire un fruit alors que le poncirus fait des fruits au bout de 6 ans en moyenne.
Il va etre mature plus rapidement donc mise a fruit plus rapide que pour le bigaradier.

Je crois avoir trouver notre probleme. Le poncirus est caduque donc il a une mise à fruit plus tardive dans la saison. Ce qui evite les geles de printemps sur les jeunes fleurs et pousses.

Il est vrai que sur bigaradier, mes arbres sont en fleur, pareil sur citrange. Par contre sur poncirus, la majorité de mes arbres commence a peine a demarrer.
Avatar de l’utilisateur
alias
Pétale batifolant
 
Enregistré le: 24 Jan 2008, 13:17
Localisation: bouches du rhone, avatar: Neuseeland Grapefruit

Re: Les Porte-Greffes

Messagepar alias » 29 Nov 2008, 07:45

Leurs résistances au froid relatives:

citrus:
- alemow ou macrophylla -6°C
- bigaradier -10°C
- Ichang papeda -18°C
- lime de rangpur -10°C
- volkameriana -6°C
- Yuzu -18°C

Poncirus et hybrides:
- citrandarin entre -15 et -18°C suivant le cultivar .
- Citrange carrizo -12°C
- Citrange troyer -14°C
- Citrumelo 4475 -18°C
- Citrumelo de Val Rameh -15°C
- Citremon -7°C
- Poncirus trifoliata -25°C
Le monde des agrumes est tellement vaste qu'il faut plus d'une vie pour l'explorer.
Avatar de l’utilisateur
alias
Pétale batifolant
 
Enregistré le: 24 Jan 2008, 13:17
Localisation: bouches du rhone, avatar: Neuseeland Grapefruit

Re: Les Porte-Greffes

Messagepar alias » 18 Déc 2009, 17:37

Rajout sur les PG: extraits " les agrumes" de la bibliothèque horticole , 1956.

L'oranger doux procure des arbres vigoureux, mais sa sensibilité à la maladie du collet ( gommose) a conduit les planteurs à l'abandonner.
La lime et la limette ne sont pas utilisées dans l'Ouest du bassin méditerranéen. Par contre, la seconde est répandue en Palestine, pour le greffage de l'oranger Jaffa. La limette procure une vigueur modérée et une bonne et rapide fertilité, mais la longévité est réduite. Elle est sensible à la gommose. Les fruits se maintiennent longtemps sur l'arbre. En Égypte, elle procurerait des récoltes supérieures avec Jaffa, Valencia et Satsuma.
Le pomelo ou le pamplemousse ont été conseillés en raison de leur croissance rapide et vigoureuse, mais la fructification se trouve retardée ; les arbres, trop hauts, sont plus difficiles à soigner. On préfère des PG moins fougueux.
Le citronnier présente les mêmes inconvénients et redoute la gommose. Aussi, malgré les belles greffes qu'il donne en pépinière, est-il laissé de coté.
Le rough-lemon ou citronnier de Floride est un hybride supposé d'oranger et de cédrat suivant les uns, de citronnier et de lime, d'après les autres.
Ce PG se distingue par un enracinement traçant, sa grande vigueur et son adaptation aux terres légères et maigres ( sable). On lui reproche de procurer des arbres donnant des fruits de moins bonnes qualités, qui ne peuvent être conservés aussi longtemps sur l'arbre. Il est recommandé pour le greffage des oranges washington navel, dont il améliorerait la productivité, et pour les mandarines et clémentines dont il augmenterait le calibre.
Le tangelo Sampson a fait l'objet d'essais très suivis aux USA car il donne que des embryons asexués ce qui permet d'obtenir une descendance uniforme. Il est sensible au tristeza.
Le mandarinier Cléopâtre, utilisé aux USA et sur la côte sud de la Chine est réputé tolérant à l'égard du quick décline ( tristeza). Il est un peu plus sensible à la gommose que le bigaradier, mais nettement plus résistant au sel. On lui reproche de retarder un peu la mise à fruits. Sa croissance en pépinière est assez lente et la reprise des greffes n'est pas aussi bonne qu'avec le bigaradier.
Le cédrat ne constitue qu'un fort médiocre sujet pour le planteur, bien qu'il présente des qualités appréciables pour le pépiniériste.
Le citrus junos ou Yuzu était jadis très utilisé au Japon où il a été supplanté par Poncirus. Dans ce pays, il donnerait de bons résultats avec thomson's navel.
Le poncirus trifoliata a fait , en Algérie, l'objet d'essais assez étendus. Il a donné de bons résultats avec mandarinier, clémentinier, Satsuma et kumquat. Mail il n'a guère procuré que des déboires avec les autres espèces. Il est lent a se mettre en végétation, au printemps, et sa transplantation donne une reprise difficile. Il est moins résistant à la gommose que le bigaradier. Il craint le calcaire et nanise le greffon ( exocortis) à l'excès. On le vente beaucoup car il permettrait d'étendre la culture des agrumes, grâce à la résistance au froid qu'il confère au greffon.( sauf citronnier)
Il faut noter à son avantage une amélioration de la précocité qui est à considérer. Il est peu attaqué par les nématodes mais redoute le sel.
Des genres voisins de Citrus: Aeglopsis, atalantia, triphasia, etc... ont été préconisés pour les terres alcalines ( Russie).
Le monde des agrumes est tellement vaste qu'il faut plus d'une vie pour l'explorer.
Avatar de l’utilisateur
alias
Pétale batifolant
 
Enregistré le: 24 Jan 2008, 13:17
Localisation: bouches du rhone, avatar: Neuseeland Grapefruit

Suivante

Retourner vers Multiplication & Greffage des Agrumes

 


  • Sujets en relation
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google Adsense [Bot] et 3 invités