La méthode Froelich ou étiolation

Méthodes de multiplication des agrumes et techniques de greffage.

La méthode Froelich ou étiolation

Messagepar Diospyros » 05 Mar 2013, 14:53

Salut a tous,

je rebondis sur le sujet "avocatier" dans la section "autres plantes" pour vous parlez d'une methode dont il est pas fait mention chez les agrumes mais qui serait peut être intéressant de mettre en place. La méthode Froelich ou d'étiolation permet de multiplier les portes greffes d'avocatier résistants au phytophtora sachant que cette plante donne de très mauvais résultat en bouture qui premièrement est très compliquée et ensuite donne des plantes a l'enracinement faible qui finissent par mourir tôt ou tard.

Or on a remarqué cependant que un rameau étiolé (n'ayant jamais été exposé a la lumière donc) avait de capacité d'enracinement bien supérieure.

Aujourd'hui c'est donc comme ça que sont produit tous les porte greffes d'avocatier clonaux dans le monde.

La technique consiste a prendre un rameau du porte greffe a reproduire.
Greffer ce rameau sur un porte greffe quelconque et les placer en chambre noire.
Une fois que les bourgeons ont débourré et ont atteint une 20aine de cm, on effectue des petites lacérations au scalpel à 3 ou 4 cm de l'empattement qu'on badigeonne d'hormone de croissance.

Par la suite, le long de chacune des tiges étioléé, on fait glisser un gobelet dans lequel on aura pris soin de faire un trou dans le fond) qu'on rempli de substrat (perlite, vermiculite, etc.....).

On maintient le gobelet avec une armature métallique ou en le scotchant sur un tuteur.

Il est temps maintenant de laisser la plante à la lumiere du jour en l'acclimatant peu a peu. (On peut éventuellement greffer a ce moment la si le diamètre s'y préte mais chez les agrumes ça reste à voir)

Image

On fait un sevrage que chacune des pousses quand on constate un systeme racinaire abondant puis on plante dans un pot plus grand.

Image

Je n'ai pas le materiel vegetal pour tenter l'experience meme si je suis sur que ça arrangerait mes problemes de penurie de PG mais si quelqu'un se sent l'ame d'essayer....
Diospyros
Petit baliveau
 
Enregistré le: 21 Aoû 2011, 11:17
Localisation: Paris

Re: La méthode Froelich ou étiolation

Messagepar bourru » 05 Mar 2013, 15:40

Le deuxième axiome Shaddock recommande
    "Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué".

Il y a à peine une semaine, dans http://www.agrumes-passion.com/multiplication-greffage-f52/topic3194.html
je signalais combien un cal (obtenu en maintenant la baguette à bouturer dans l'obscurité humide)
favorisait le développement ultérieur des racines.

Je ne vois pas ce qu'apporte de plus cette méthode Froelich (joyeuse?).
si ce n'est de se compliquer la vie à greffer ta future bouture
sur un PG transitoire, puis de l'affranchir.
A quoi sert cette complication, alors qu'il est si simple de provoquer le cal
directement sur le PG à reproduire.
Saute donc la première étape, tu auras la même chose.
Il est vrai que Méthode Frölig, sonne bien, ça fait sérieux, voire scientifique,
alors que l'astuce à la bourru ça fait un peu péquenot!
Je te propose d'appeler le simple cal, la Méthode Lustig,
ça impressionnera l'internaute :lol:
Un jour pourtant, un jour viendra, couleur d'orange...
Avatar de l’utilisateur
bourru
Pétale batifolant
 
Enregistré le: 23 Oct 2012, 18:09
Localisation: Cévennes ardèchoises

Re: La méthode Froelich ou étiolation

Messagepar Diospyros » 05 Mar 2013, 16:21

Je reprends pour Bourru.....

Bon si ça ne tenait qu'a moi j'enverrai voir Monsieur Froelich voir ailleurs si j'y suis et j'appellerai sa méthode "la méthode tartanpion" je trouve que ça sonne d'ailleurs beaucoup mieux! :mrgreen:

Obtenir un cal c'est sympa mais je suis pas sur que ça dérive à coup sur en racines.

A vérifier (j'ai pas fait bio cellulaire hein) mais dans des tissus étiolés tu as un bon nombre de cellules qui restent indiffèrenciées et qui sont promptes à décidée de leur devenir en racines, et si je ne m'abuse (corrigez moi si je me trompe) l'émission de racines est souvent plus facile sur ce genre de tissus que des tissus plus agés comme pour une bouture (à moins de faire des boutures en vert ce qui n'existe pas (enfin corrigez moi encore si je me trompe).

Ensuite, contrairement à la bouture tu n'as pas de risque de pourriture du au substrat (soit dis en passant je parle de vermiculite mais un terreau classique va aussi pour froelich) ou d'humidité puisque la plante n'est pas enfermée.

Tu évites déjà ces principales causes d'échec lors de la bouture.

Chez l'avocatier, pas de temps de latence ou la pousse reste verte sans évoluer au niveau des racines.

Ensuite tu as un plant vigoureux puisqu'il continue pendant ce temps à être alimenté par le porte greffe....
Et développement racinaire que tu obtient avec cette méthode n'a rien a voir avec celui d'une bouture.
Tu peux greffer aussitot tes greffes sorties de la chambre noire si le diamétre le permet.

Voila de memoire c'est tout.... :wink:
Diospyros
Petit baliveau
 
Enregistré le: 21 Aoû 2011, 11:17
Localisation: Paris

Re: La méthode Froelich ou étiolation

Messagepar bourru » 05 Mar 2013, 20:52

J'ai relu trois fois ton cours de rattrapage à mon intention
et, j'avoue, je ne comprends rien, de rien, à tes arguments.
Est-ce du à ma faible capacité de compréhension?
c'est bien possible, une récente chute de cheval
a beaucoup amoindri ma capacité de réflèche. :(
Ou alors, serait-ce que ton exposé soit un peu de la bouillie pour les chats?
(pas pour les miens, je veille strictement à la qualité de leur alimentation) 8)
Ou encore,( et c'est, je le crains, le plus vraisemblable)
un cumul des deux raisons précédentes. :wink:
Un jour pourtant, un jour viendra, couleur d'orange...
Avatar de l’utilisateur
bourru
Pétale batifolant
 
Enregistré le: 23 Oct 2012, 18:09
Localisation: Cévennes ardèchoises

Re: La méthode Froelich ou étiolation

Messagepar Diospyros » 05 Mar 2013, 22:27

Ma foi, je suis battu...

A part te redire ce que je viens de dire (mais pas en bcp mieux je le crains, mes capacités sont réduites), je vois pas trop ce que je peux faire.

la bouture, ça pourrit, c'est faiblard niveau enracinement, et même quand ça racine, ça pourrit et des fois ça pousse pas, enfin quand ça daigne raciner même après des mois.

La méthode tartanpion, ça racine a coup sur, ça pourrit jamais, ça continue a pousser, c'est vigoureux autant sous terre que pour les parties aériennes et en plus on peut greffer direct...

Ah bah si j'y suis arrivé mais la je suis au Max de mes capacités !
Diospyros
Petit baliveau
 
Enregistré le: 21 Aoû 2011, 11:17
Localisation: Paris

Re: La méthode Froelich ou étiolation

Messagepar partagas » 06 Mar 2013, 11:04

La bouture d'avocatier ne vaut absolument rien,
par contre une chose qui marche plutot bien pour reproduire a l'identique avocatier et autres difficile c'est la marcotte par étiolement,c'est long environ 1ans pour avoir du concret,
on a besoin de scotch de déménageur pour faire étioler la branche choisie,ensuite plusieurs mois apres on fait une marcotte classique, les résultats sont correct.
partagas
 

Re: La méthode Froelich ou étiolation

Messagepar Diospyros » 06 Mar 2013, 15:14

d'ailleurs on pourrait peut etre se passer de la periode d'etiolement pour la marcotte en ensachant une nouvelle pousse pour la mettre a l'abri de la lumiere puis quand elle a atteint une longueur suffisante, procéder a une marcotte?
Diospyros
Petit baliveau
 
Enregistré le: 21 Aoû 2011, 11:17
Localisation: Paris

Re: La méthode Froelich ou étiolation

Messagepar partagas » 06 Mar 2013, 15:40

Oui on pourrait s'en passer sur des arbres qui se marcotte facilement,mais l'avocatier n'a pas la marcotte classique facile,bien souvent la branche pourrie avant d'avoir fait des racines,alors que bizarrement en étiolent une branche de bon calibre sur 20cm avec du scotch,ca ce passe bien.
on peut proceder de 2 facons,étiolement au scotch pendant 6mois au moins,ensuite apres verification si c'est ok,on coupe et on met en pot..mais j'aime pas cette facon,l’étiolement puis un bon marcottage marche mieux,et puis on s'en occupe plus,on laisse faire un bon racinage et on coupe quand on le juge bon.
partagas
 


Retourner vers Multiplication & Greffage des Agrumes

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité