Vie et mort des agrumes

Les ravageurs, parasites et maladies des agrumes. Méthodes de lutte.

Vie et mort des agrumes

Messagepar THEMISTRAL7 » 01 Sep 2015, 16:47

Je souhaite faire part à tous de mon retour d’expérience malheureux sur la culture des agrumes. Après 3 ans de culture d’agrumes le constat est le suivant :

Les sujets achetés en jardinerie ou chez Baches sont presque tous morts :
- Euréka : 3 ans de vie puis destruction complète, phytophthora progressif.
- Satsuma : 3 ans de vie phyto. PG Citrange encore en vie.
- Meyer : 2 ans de vie puis phyto - PG Bigaradier encore en vie.
- Hana yuzu : 3 ans origine Baches Poncirus 3 ans puis phyto, une grande déception, c’était mon arbre préféré, fruits excellents pour l’odeur et dont la saveur était extraordinaire. Heureusement, j’ai des semis de 2 ans, je vais donc regoûter des fruits…….. dans 6 ans.
- Thomasville : 3 ans origine Baches Poncirus 3 ans, mort après des souffrances interminables et une chimiothérapie à base d’Aliette inefficace. Pg poncirus mort du phyto !
- Fukushu : 2 ans puis est parti rejoindre le paradis des kumquats à fukushima.
- Nagami, les 2 premières années fruits très bons, puis nous a quitté suite à une longue maladie (phyto).
- Lime de Tahiti : PG inconnu mort fulgurante en 2 mois.
A ce moment, je me suis demandé si je n’étais pas devenu un sérial killer d’agrumes!

Certains sont moribonds mais encore en vie :
- Marumi, chimiothérapie si forte laissant un tronc à moitié dévoré si bien que je ne suis même pas sûr de regoûter les fruits (pourtant présents sur l’arbuste) tant la densité d’Aliette dans le sol doit être importante ! Je n’ose même pas vous montrer une photo de l’arbre… bon si vous insistez…
- Bergamotier : les nouvelles pouces de l’année systématiquement attaquées, le bois ligné reste sain, on dira qu’il est en rémission, a des fruits et des nouvelles pouces. Pour combien de temps ?
- Pomelo : Acheté malade dans une jardinerie à un prix bradé, et bien toujours pas guéri au bout de 3 ans, au prix de l’Aliette, j’aurai pu acheter au mois 2 autres plantes !

Bizarrement, les cédrats ont montré une assez bonne résistance : Aucune perte !
- Main de Buddha : après des erreurs d’acclimatation de débutant, hivernage dans la maison la première année, plein soleil la seconde année, mineuse la troisième année, et bien devinez quoi, il va bien ! Il ne bouge plus coté est, contre un mur à l’abri du soleil de midi. Il fleurit, pousse et fait des gros fruits ! Un comble pour une variété difficile à faire pousser !
- Cédrat type inconnu, des fruits chaque année et une croissance régulière.
- Cédrat Ethrog bouture avec plein de fruits en bonne santé.
- Cédrat de Corse : arbuste issu de semis de 3 ans en pleine forme.

Les 3 greffes réussies sur poncirus petit sujets en 2013 ont résisté une année puis sont mortes (US119, papeda, sinensis). Loin de me laisser abattre, j’ai poursuivi ma campagne de greffe en 2014, environ 30 greffes, plus de 20 ont débourré, imaginez ma joie de démultiplier les espèces, je me voyais déjà avec une collection plus complète que celle d’Alias…. Bon j’exagère un peu…
Je greffais alors tout sur tout, ayant l’impression de devenir le Docteur Moreau
https://fr.wikipedia.org/wiki/L'%C3%8El ... eur_Moreau
FIN DE L'EPISODE 1
Avatar de l’utilisateur
THEMISTRAL7
Pétale batifolant
 
Enregistré le: 03 Fév 2013, 19:40
Localisation: Besse sur issole (entre Brignoles et le Luc en Provence)

Re: Vie et mort des agrumes

Messagepar Olive07 » 01 Sep 2015, 22:36

Ben... soit tu persévères, et tu finiras par comprendre de tes erreurs, soit tu te mets au sport, (golf ou natation, à moins que le basket ne te tente...) :lol:

Si tu aimes cultiver les agrumes, tu finiras par les "comprendre". Quelquefois, il faut les oublier un peu...

J'ai comme ça sauvé un pomelo star ruby acheté sur bouture de volka dès que j'ai oublié de lui donner de l'engrais.
Je cramais ses racines 6 fois par an sans m'en rendre compte.
Regarder un agrume, c'est s'évader dans un monde féerique !
Avatar de l’utilisateur
Olive07
Pétale batifolant
 
Enregistré le: 13 Avr 2011, 13:25
Localisation: 07700 St Marcel d'Ardèche Zone : 8b

Re: Vie et mort des agrumes

Messagepar foufouche » 02 Sep 2015, 02:55

Arff pas de bonnes nouvelles, vraiment déçu pour toi :x
Une question: ils étaient tous en pot et sous serre?

La sensibilité des Pg est sans doute en cause (citrange, bigarade, etc) ? celle des greffons aussi j'imagine?. Quand bien même le poncirus à ses limite aussi de ce que j'en ai vu, quand ça prend le phyto ça le prend comme il faut...Ca me rassure presque d'avoir ton retour là dessus, je me sentais seul à une époque :roll:
Le seul qui m'est convaincu niveau phyto pour l'instant est le FD mais étais ce peu être la chance du débutant et je n'avais que quelques sujets là dessus donc pas de quoi en tirer des conclusions, ils ont cramé dommage.

Les sujets achetés en jardinerie ou chez Baches sont presque tous morts

Je partage ton expérience mais c'est finalement pas étonnant quand on voit la tronche des mottes.

Franchement ils ont bien fait d'arrêter leur production Bachès et ça n'engage que moi mais je trouve que ça n'avait pas trop de sens leur manière de les produire (contraint certainement par l'aspect économique), c'est tellement sensible au excès de flotte ces plantes qu'à force de condenser les systèmes racinaires dans de micro pots, à ça c'est sûr pas trop de problème de phyto mais alors chignonnage extrême avec reprise proche de 0 (la durée de vie aussi est forcément compromise) et je parle pas de l'arrosage très traître avec ce type de motte (ça sèche tellement vite dans ces conditions que le coeur de la motte devient bien sec et impossible à remouiller sans trempage excessif). Donc mis dans les mains de jardiniers non experts dans des conditions un peu olé olé (c'est à dire hors serre avec GAG maîtrisé), c'est forcément voué à l'échec.
Ils auraient utilisés des contenants type airpot qui assurait une motte de qualité essentiel à ce type de plantes, là ça aurait été très différent. Mais bon c'est forcément une question de rentabilité derrière, une vraie impasse.

Cela dit c'est encore pire côté producteurs de masse du Sud (motte glaise), c'est de l'importation qui ne devrait même pas être vendu dans des jardineries j'en ai vu encore récemment .

C''est devenu chose courant depuis quelques années, la belle plante dans un pot mini bourré d'engrais, le pire étant les fruitiers "prêt à produire" faut voir les pot de 10L avec des arbres de 7 ans dedans c'est du grand n'importe quoi....une vraie arnaque niveau reprise, à côté du racine nue c'est le grand luxe (mais la plupart des acheteurs lambda pensent le contraire en plus ça arrange bien les producteurs, bien plus simple c'est livrable toute l'année.


au prix de l’Aliette, j’aurai pu acheter au mois 2 autres plantes !

J'ai fait le même constat également.. à quoi bon s'acharner.

Acheté malade dans une jardinerie à un prix bradé, et bien toujours pas guéri au bout de 3 ans

L'altruisme envers les agrumes et ben non en fait plus jamais :lol: :mrgreen:

En tout cas j'ai l'impression que toute ces emmerdes n'existent pas en pleine terre, quand on peut les y mettre...
Avatar de l’utilisateur
foufouche
Pétale batifolant
 
Enregistré le: 19 Avr 2011, 23:11
Localisation: coeur des Landes

Re: Vie et mort des agrumes

Messagepar aghuk » 02 Sep 2015, 08:26

Je présente à THEMISTRAL mes condoléances.
Avatar de l’utilisateur
aghuk
Pétale batifolant
 
Enregistré le: 24 Sep 2014, 12:39
Localisation: Auriol(13), terrains à Barjols (83) et Jonquieres (30)

Re: Vie et mort des agrumes

Messagepar THEMISTRAL7 » 02 Sep 2015, 16:02

Merci pour vos remarques, effectivement comme le souligne Olive07, il faut analyser ses erreurs et c’est également la raison de ce post.
Tout d’abord, on peut se dire que l’on est pas fait pour la culture des agrumes et se mettre au sport comme le suggère encore Olive07 :lol: , oui mais alors pourquoi certains agrumes survivent dans les mêmes conditions de culture ?
Aussi poussons plus loin l’analyse :
Les agrumes meurent exclusivement du phyto chez moi, aucun décès n’est du au froid c’était ma principale crainte lors de mes débuts, aucun par manque d’eau, ni par nématodes ou autres maladies, alors pourquoi les arbres achetés dans le commerce (à l’exception de ceux achetés chez Bernard hybrides de poncirus) meurent facilement.
Je propose les éléments de réponse suivants :
- 1/ Arrosage trop important, cause majeure de la mort des agrumes en pots.
- 2 / Pg sensibles au phyto (cas des Poncirus baches). Cause exogène.
- 3 / Substrat d’origine de mauvaise qualité non drainant, non changé après l’achat par négligence.
- 4 / Ajout de substrats type « terreau d’agrumes » lors du rempotage favorable au phyto, voulant bien faire, on plonge la plante dans un terre trop compacte.
- 5 /Pots insuffisamment percés. Il est nécessaire de rajouter une dizaine de trous à chaque pot.
- 6 /Pots trop grands lors du rempotage, pots inadaptés, l’eau reste sous la plante et entraine le développement du phyto..
- 7 /Absence de stérilisations des pots de rempotages, ces pots sont souvent porteurs du phyto, j’utilise systématiquement la javel maintenant, rincez bien sur après, les agrumes n’aiment pas le chlore.
- 8 /Détection trop lente des arbustes malades, contamination des voisins. Ne plus utiliser la terre pour la culture des agrumes.
- 9 / PG trop jeune greffé trop bas (projection de terre lors de l arrosage), dont le système racinaire est compacté.
- 10 / Densité de culture trop importante.
- 11/ Conditions de culture en serre difficile à maitriser, conditions favorables au début avec croissance rapide et une conjonction température arrosage difficile à maitriser.
- 12/ Des espèces très sensibles au phyto dont la culture en pots sur le long terme est presque impossible.

La liste n’est certainement pas complète, pour ma part je suis certain d’avoir fait toutes ces erreurs, sachant que la cause numéro 1 l’excès d’arrosage est l’erreur systémique.
La culture des agrumes est difficile, c’est aussi la raison pour laquelle, elle est intéressante. Il y a également d'autres voies. Celle des semis (pg et espèces nobles). Je pense de plus en plus que les francs ont une résistance bien supérieure de part le système racinaire que je découvre lors de mes rempotages depuis 3 ans…
Image
Image
Image
Avatar de l’utilisateur
THEMISTRAL7
Pétale batifolant
 
Enregistré le: 03 Fév 2013, 19:40
Localisation: Besse sur issole (entre Brignoles et le Luc en Provence)

Re: Vie et mort des agrumes

Messagepar JOAN » 02 Sep 2015, 18:15

Slt voilà une belle petite serre :mrgreen:
Je me suis toujours posé la question sur l'activités biologique des substrat au delà de la texture il y a tout la vie bactérienne, fongique etc et tous on des prédateurs tout est en équilibre
sauf que les engrais et autre produit phytosanitaire sont néfaste à cette équilibre.
Tout jardinier à déjà subi le mildiou et sans traitement c'est une galère, cette année j'ai semer mes tomates directement dans le tas de composte et les résultats sont là ! pas de mildiou et des pieds énorme et productifs ?
je me demande comment les agrumes ce comporterait dans un tel substrat ?

J'ai aussi une question, parmi vous qui (malax les pots ) pour aéré le substrat , (bonne ou mauvaise idée )?
JOAN
Pétale batifolant
 
Enregistré le: 12 Déc 2013, 05:45

Re: Vie et mort des agrumes

Messagepar Danielle » 03 Sep 2015, 21:20

JOAN a écrit:J'ai aussi une question, parmi vous qui (malax les pots ) pour aéré le substrat , (bonne ou mauvaise idée )?


malaxer les pots? il faut être doté de grandes mains musclées !
et j'imagine mal la mise en oeuvre …
mais j'ai peut être encore une fois mal compris.
Parfois avec des sujets qui absorbaient mal l'humidité du substrat ( et par temps trop humide )
en enfonçant un bâton dans le pot, j'ai fait des séries de trous profonds que je ne comblais pas .
Avatar de l’utilisateur
Danielle
Pétale batifolant
 
Enregistré le: 14 Juil 2012, 13:33
Localisation: Bordeaux avatar:serre de la mairie de Gradignan 33170

Re: Vie et mort des agrumes

Messagepar foufouche » 04 Sep 2015, 00:33

Chouette serre, enfin ce qui'l y a dedans !
Intéressant tes remarques.

conjonction température arrosage difficile à maitriser

Cet été c'était un peu compliqué pour mes plantes en pot, j'ai finit par limite trop arrosé pour certains et pas assez pour d'autres
Avatar de l’utilisateur
foufouche
Pétale batifolant
 
Enregistré le: 19 Avr 2011, 23:11
Localisation: coeur des Landes

Re: Vie et mort des agrumes

Messagepar k4520 » 04 Sep 2015, 00:57

Bonjour à tous, ça faisait longtemps !

Désolé pour ton expérience négative, on est je pense un peu tous passé par là. Les agrumes ne sont pas des plantes faciles !

Perso, mon erreur primordiale fut l’excès d'eau.

Au début, j'ai perdu quasi tous mes Poncirus d’excès d'eau. Et un coup que la pourriture commence, c'est quasi mort. Le Phytophtora, j'ai tendance à penser qu'il y en a un peu partout. Beaucoup de pourritures racinaires sont dues à cet organisme.
Maintenant je n'hésite même plus à laisser un sécher certains pots lorsque j'ai l'impression qu'ils sont trop imbibés, et je n'ai plus de problème. En fait, je ne me prend plus la tête !

J'ai eu une frayeur l'année dernière, j'avais confié l'arrosage à une quelqu'un d'autre pendant quelques semaines, étant peu présent, et à mon retour j'ai retrouvé tous mes plants dans un état proche du grillé. Cette personne arrosait "vite fait" sans se rendre compte de l’état des plantes :roll: ! A 40° sous tunnel, ça fait... mal :mrgreen:
Je me suis alors dit que perdu pour perdu, j'allais faire un petit tri et rempoter le reste si besoin. J'ai veillé à l'arrosage, et attendu patiemment que ça reprenne.
Résultat : Cette année, tout est magnifique, je n'ai perdu qu'une plante depuis ce tri, et j'ai même réussi quelques greffes (en écusson, je préfères ça au chip, ça laisse moins de traces si on rate :) )
J'en ai déduit de cette expérience que, plus que les petits coups de secs, les agrumes détestent les excès d'eau.

En fait, cet épisode grillades d'agrumes va me faire répéter ce que je lis ici : il faut savoir oublier "un peu" ses plantes (sans les abandonner, contrairement à mon cas extrême), des fois à vouloir trop bien faire le résultat est pire que ce qu'on avait au départ.

Deuxième erreur : considérer toutes les plantes comme une seule et même variété.

Ça rejoint le problème d’excès d'eau, puisque quand certaines plantes crèvent de soif, d'autres sont détrempées.
J'ai appris à considérer chaque plante +/- indépendamment, du moins tant qu'elles sont jeunes. J'ai actuellement des Citrumello énormes, de très beaux Poncirus, et à côté de ça des bricoles qui poussent à leur rythme.
Il est évident que je ne vais pas arroser tout ce beau monde de la même manière !

Troisième erreur : croire que tout pousse bien sur ses propres racines.

Au début, j'ai semé de tout et n'importe quoi pensant qu ça tiendrait. Résultat, il ne me reste quasi que du Citrumelo et du Poncirus. Le reste de ce que j'ai semé et qui est encore en vie, je le greffe sur porte greffe reconnu.
Je dis ça mais j'ai entrepris les greffes seulement de cette année, car avec tous mes ratages d'avant, mes porte greffes n'étaient pas très beaux non plus. Mais là, je pense avoir compris le truc, et ça m'a l'air bien parti :)

Après je comprends que tu aies perdu un peu de ta motivation, quand on voit que l'argent dépensé a +/- disparu, ça fait un peu mal.
Il faut savoir que dans toutes les plantes que j'ai je n'en n'ai acheté que 2, à savoir un Yuzu et un Hanayuzu de chez Bachès. Ils sont tous les deux dans la pelouse en pleine terre et se portent bien. Ils vivent au gré des moussons et sécheresses et je les arrose peu.
Tout le reste c'est du semis, ou des plantes qu'on m'a donné/offert. Donc j'ai perdu au final bien peu d'argent, surtout vu le prix du terreau que je prends ! C'est un avantage d'être étudient, on a pas trop de sous :lol: C'est peut être aussi ça la clé quand on débute, ne pas être trop gourmand, pour ne pas être trop déçu.
Avatar de l’utilisateur
k4520
Pétiole ailé
 
Enregistré le: 02 Nov 2009, 11:01
Localisation: St Laurent du Mottay (49)

Re: Vie et mort des agrumes

Messagepar aghuk » 04 Sep 2015, 09:17

Peut-être que des petits jeune en eau sont des moments pendant lesquels les organismes aquatiques reponsables de la phthora supportent trés trés mals alors que les plantes peuvent survivre un certain temps (attention on a quand même pas affaire à des cactus ).
Les organismes responsables de la phytophtera sont partout mais il faut qu'ils aient de bonnes conditions pour prosperer au point de surpasser les defenses immunitaire et de decomposer du vivant (ils decompose du mort normalement).
Donc il faudrait aussi encourager la reponse immunitaire de nos plantes mais là je sais pas comment ca marche.
Ce qui fait que, de maniéré un peu paradoxale, faire tirer la langue à nos agrumes de temps, serait tres benefiques à leur santé.
Il faut probablement ne pas le faire à la nouaison ou aux moments trop critiques.
Avatar de l’utilisateur
aghuk
Pétale batifolant
 
Enregistré le: 24 Sep 2014, 12:39
Localisation: Auriol(13), terrains à Barjols (83) et Jonquieres (30)

Re: Vie et mort des agrumes

Messagepar arti » 04 Sep 2015, 16:22

Bonjour un tout petit hors sujet
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
je viens de lire cette phrase dans un message
j'ai même réussi quelques greffes (en écusson, je préfères ça au chip, ça laisse moins de traces si on rate
-----------------------------------------------------------------------------------
cela se ressemble et ce ne serait pas le même chose :?:
A+
Avatar de l’utilisateur
arti
Pétale batifolant
 
Enregistré le: 12 Mai 2013, 09:22
Localisation: Au sud de l'AIN

Re: Vie et mort des agrumes

Messagepar coo » 04 Sep 2015, 16:56

bonjour arti
dans la greffe en écusson on incise l'écorce du receveur et on glisse le greffon dans cette incision
dans le chip, on enlève le même volume que ce qu'on va greffer, on attaque le bois, pas seulement l'écorce, et on remplace la partie enlevée par le greffon (que l'on cale sur un petit rebord taillé dans le receveur pour ne pas qu'elle glisse vers le bas).

voir dessins sur ce site:
http://www.nature-jardins.com/legreffage2.html
Avatar de l’utilisateur
coo
Pétale batifolant
 
Enregistré le: 23 Jan 2010, 09:04
Localisation: martigues (13)

Re: Vie et mort des agrumes

Messagepar arti » 04 Sep 2015, 17:15

RE
en effet l 'écusson parait plus facile ,ce qui fait un petit bourrelet ( le greffon )
dans l 'autre c 'est plus ajusté si je peux dire
merci pour le lien
A+
Avatar de l’utilisateur
arti
Pétale batifolant
 
Enregistré le: 12 Mai 2013, 09:22
Localisation: Au sud de l'AIN

Re: Vie et mort des agrumes

Messagepar THEMISTRAL7 » 04 Sep 2015, 18:59

Pour illustrer le sujet, voici une photo d'un acharnement thérapeutique, le patient est encore en vie, à quel prix ! Zoomez sur le tronc pour voir l'étendue des dégâts, c'est spectaculaire ! C'était mon premier achat en 2011, chaque année, une rechute puis un traitement de cheval, une reprise qui laisse à penser une guérison qui n'est rien moins qu'une simple rémission.
Image
Isolé des autres, j'essaye actuellement pour lui un protocole : une thérapie de la soif. Il est condamné à plus ou moins long terme...

Certains, on vu dans mes propos un certain découragement, pas du tout, je pense bien au contraire que cette expérience doit servir à explorer de nouvelles pistes. Il est sur que je n'achète plus aucun sujet en jardinerie et c'est déjà en cela une économie. Je n'ai pas perdu la foi, et puis je n'ai pas perdu toutes les plantes achetées. ci dessous une autre serre remplie d'expériences en tout genre qui poussent sans problème.
Image

Simplement, j'ai décidé de semer mes propres PG et faire la sélection des sujets les plus résistants au phyto, certes c'est long, mais le résultat au moins sera garanti. Si le PG supporte mes conditions de culture pendant 3 ans et mes erreurs, c'est une garantie pour la suite, il suffit d'être patient et ne pas vouloir greffer trop tôt.

Autre piste, essayer de faire pousser des variétés nobles à partir de semis, c'est encore plus long et en plus le résultat est un peu aléatoire, mais il n'y a pas que l'obtention de fruits, il y a aussi le caractère esthétique de la plante. J'ai des semis de hasard qui ne donneront peut être rien de bon mais qui sont magnifiques à regarder et à croissance spectaculaire. Il ne faut pas oublier la dimension plaisir dans le jardinage.
Avatar de l’utilisateur
THEMISTRAL7
Pétale batifolant
 
Enregistré le: 03 Fév 2013, 19:40
Localisation: Besse sur issole (entre Brignoles et le Luc en Provence)

Re: Vie et mort des agrumes

Messagepar k4520 » 04 Sep 2015, 20:56

Ah, c'est rassurant, c'est vrai que tu avais un peu un ton déprimé :)
En tout cas ton petit mandarinier a bien morflé :lol:

On en est arrivé un peu au même point, sélectionner les portes greffes qui nous conviennent le mieux, greffer soit même, laisser le temps au temps, et ça roule :)

arti a écrit:RE
en effet l 'écusson parait plus facile ,ce qui fait un petit bourrelet ( le greffon )
dans l 'autre c 'est plus ajusté si je peux dire
merci pour le lien
A+


Je ne sais pas si c'est plus facile en écusson, le chip budding est souvent privilégié car il peut être effectué dans des conditions moins favorables que la greffe en écusson.
En effet, pour cette dernière technique, il faut soulever l'écorce et décoller le bois du greffon, et ce n'est pas toujours évident quand les plantes donneuses et/ou receveuses ne sont pas bien en sève. Surtout que les agrumes ont des épines qui rajoutent une difficulté, puisqu'elle sont remplies de bois !
Après ça reste des greffes assez semblables, et j'ai réussi du chip sur d'autres plantes, comme du Prunus. Mais je ne suis pas fichu d'aligner correctement greffon et porte greffe, d’où mon utilisation de la greffe en écusson :lol:
Avatar de l’utilisateur
k4520
Pétiole ailé
 
Enregistré le: 02 Nov 2009, 11:01
Localisation: St Laurent du Mottay (49)

Suivante

Retourner vers Les Ennemis des Agrumes

 


  • Sujets en relation
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités