Purin, décoction, infusion... et autres remèdes naturels.

Les ravageurs, parasites et maladies des agrumes. Méthodes de lutte.

Purin, décoction, infusion... et autres remèdes naturels.

Messagepar foufouche » 31 Aoû 2011, 06:08

Pour ceux qui comme moi n'y ont jamais eu recourd et s'y intéressent....

Quelques possibilités de lutte biologique à l'aide de pulvérisation ou d'arrosage de décoction de plantes, et d'autres remèdes naturels "d'autrefois" ou d'aujourd'hui..les fameux PNPP: Produits naturels peu préoccupants!... Tous ne sont pas homologués par la législation :P. On se souvient tous du tôlé provoqué par l'affaire du purin d'ortie :mrgreen: .....Certains ne sont pas totalement sans dangers, mais sans comparaison pour la plupart avec les traitements phytosanitaires chimiques.

J'ai essayé de "synthétiser" le panel de remèdes naturels employables pour nos agrumes...(si vous estimez que ce n'est pas le cas, critiquez, je retirerais sans concession... :lol: étant donné que la liste est longue j'ai surement fait des erreurs, des oublis, des extensions ne concernant pas du tout les agrumes, ou des recettes inutiles...si certains n'ont pas lieu d'être içi içi, je retire!! dites moi!! )
Certaines plantes ou extraits sont facilement trouvables, d'autres moins...il y a de quoi faire :wink: !!

"Si l’efficacité de ces extraits fermentés et autres préparations a été maintes fois vérifiée par des jardiniers expérimentateurs et méticuleux, ne croyez pas qu’il s’agisse de potions magiques. Leur efficacité implique une préparation soigneuse et une application dans les conditions adéquates. Cette application doit être suivie d’une observation de la réaction des plantes et des ravageurs visés"

Ces formules sont plus ou moins efficaces en curatif (sauf insecticides de contacts). Les effets sont meilleurs en préventif.


MODES DE PREPARATION (1 kg de plantes fraîches équivaut à 100g de matière sèche, d'une manière générale)

-Les purins (fermentés): laisser les plantes dans l'eau froide environ 1 à 2 semaines (il faut touiller le purin tous les jours et remettre si besoin un peu d'eau). A protèger de la lumière. Lorsqu'il n'y a plus de bulles, filtrer. ATTENTION odeurs!!!!
(Par extension, on parle de purin pour désigner les produits issus de la macération, de l'infusion ou de la décoction de certains végétaux. Un purin s'obtient en laissant immerger différents types de végétaux dans l'eau jusqu'à fermentation. Ces purins peuvent servir, selon leur stade de maturation et le végétal utilisé, d'insecticides, de fongicides (lutte biologique), d'engrais ou d'activateur de compost.

Se conserve plusieurs semaines/mois (apparement jusqu'à 1 ou 2 an pour certains) au frais, dans des récipients opaques et hermétiques!!! :D :D :D

-Les macérations : laisser les plantes 2 à 3 jours en général dans de l'eau froide pour en extraire les principes actifs sans fermentation, puis filtrer.
(La macération consiste à laisser tremper dans l'eau froide (macération hydrolique) pendant plusieurs jours. (voire semaines: L'intérêt de la macération pour la fabrication de purins est le délitement de la plante)

-Les infusions : consiste à plonger les plantes dans de l'eau bouillante et laisser infuser 24h00. Filtrer
(méthode d'extraction par dissolution dans un liquide initialement bouillant que l'on laisse refroidir)

-Les décoctions : L'inverse : on plonge les plantes 24h00 dans l'eau fraîche, on fait ensuite bouillir 15 à 30 mn et couvrir le temps que cela refroidisse. Filtrer
(La décoction consiste à chauffer l'élément avec de l'eau, jusqu'à ce que cette dernière soit bouillante, pour en extraire les principes actifs. Elle permet une extraction des principes actifs plus complète que l'infusion mais ne s'applique pas partout, la température modifiant ou dégradant certains principes...)

Macérations, infusions et décoctions ne se conservent pas: à utiliser dans les heures ou, au plus tard, dans les deux jours qui suivent!!! :cry:

Astuce: au moment de l'utilisation, possibilité d'ajouter un peu d'argile pour faciliter le contact avec la surface à traiter. L'ajout de savon dilué, voir d'huile peut aussi être utilisé, mais cela est sans doute plus difficlement "nettoyable" par la suite


LISTING (non exhaustif...)
Les plus utilisés:
PURIN/INFUSION D'ORTIE
Hacher 500g d'orties pour 5 l d'eau et laisser macérer:
-Infusion: 12 heures à 24 heures pour un effet insecticide et fongicide, diluée à 10%.
-Purin:10 à 15 jours (jusqu' à ce que le mélange ne produise plus de bulles lorsqu'on le remue) pour servir d'engrais et de simulateur de croissance. Diluer à 5 % pour les traitements foliaires, 10 à 20 % en arrosage au pieds des plantes ou pour le pralinage des racines (d'autres sites indiquent 20% pour tout).
Pulvériser toutes les semaines.

USAGES:(Fertilisant, stimulant, insectifuge) Contre les altises, courtilières, araignées rouges, pucerons, carpocapse et maladies cryptogamiques (mildiou, la rouille, l'oïdium). Riche en azote, éléments organiques et minéraux, oligo-éléments; il constitue aussi un engrais efficace.Son action est souvent qualifiée d'excellente sur toutes les cultures potagères : il stimule et renforce les plantes. Activateur de compost.

PURIN DE CONSOUDE
1 kg de feuilles à faire macérer 1 semaine à 10 jours dans 10 litres d'eau. On filtre et on pulvérise le feuillage (dilué à 5%) ou on arrose le pied des plantes (dilué à 10-20%).

USAGES:(Fertilisant, stimulant) Favorise la croissance et la floraison des plantes. Riche en potasse et en bore, favorise une bonne mise à fruit.Il est à utiliser en relai avec le purin d'orties!!!
C'est l'engrais vert par excellence, aussi riche que le nitrate de potasse. La consoude mise en tas produit en quelques jours un compost largement aussi riche que le fumier. Les feuilles fraîches s'utilisent aussi en mulch (couverture du sol) ou comme activateur de compost.
Le jus pur de consoude s'utilise aussi pour cicatriser et soigner lors des élagages, tailles et greffes!!


PURIN DE FOUGERE
-Faire macérer 1kg de feuilles fraîches ou 100g de feuilles sèches de fougère aigle (Pteridium aquilinum) dans 10 litres d'eau de pluie pendant 1 semaine.
-La fougère mâle (Dryopteris filix-mas) pulvérisée l'hiver sous forme de purin non dilué (1 kg de plantes fraîches ou 100g de sec pour 10 litres d'eau) a une remarquable action préventive contre les cochenilles et les pucerons lanigènes.
Pulvériser pur (ou dilué à 10%) tous les 3 ou 4 jours.

USAGES:(Insecticide, répulsif) Préventif efficace à utiliser pur contre les pucerons notamment le puceron lanigère, cicadelle, cochenilles, escargots, loches, limaces. Répulsif contre le taupin sur pomme de terre (Dilué à 10 % et pulvérisée 2 fois avant plantation). On peut l'employer toute l'année. Enrichit le sol en calcium et en potassium!!

DECOCTION ou infusion DE PRELE DES CHAMPS
-Décoction:Faire tremper 1 kg de tiges de prèle finement coupées dans 10 litres d'eau. Faire bouillir 30 mn, laisser refroidir au moins 12 heures. Utiliser en pulvérisation diluée à 20%.
-Infusion:Faire bouillir 500g de prêle sèche dans 5l. d'eau pendant 1h). Laisser infuser 1 nuit puis pulvériser dilué à 20%.
Diluer à 20% sauf en cas de maladie prononcée ou la décoction sera utilisée pure.
Pulvériser 1 semaine sur deux si la maladie est là, sinon 1 fois par mois.
Peut être utilisé toute l'année.

USAGES:(Fongicide) Préventif ET parfois curatif contre les maladies cryptogamiques: mildiou, oïdiums, rouille, marsonia, moniliose, cloque du pêcher, botrytis, tavelures et septoriose de la tomate. Riche en silice et oligo-éléments, la prêle renforce la résistance des plantes. Associée à du purin d'ortie cela devient un fertilisant doublé d'un fongicide sans équivalent!


Les moins "connus":
MACERATION D'ACHILLEE (millefolium)
Laissez macérer 100g de fleurs fraîches (ou 10g de sèches) dans 1L pendant 24 heures. Filtrer puis mélangez à 4 L de bouillie bordelaise/décoction de tanaisie/prêle,... ou autres fongicides "maison".

USAGES:(Fongicide) renforce la résistance des plantes et améliore l'efficacité des fongicides.Contre les maladies cryptogamiques. Activateur de compost

INFUSION/DECOCTION/MACERATION D'AIL
-Infusion (moins efficace): hacher 50g d'ail et 650 g d'oignon avec leurs peaux pour 10 litres d'eau bouillante et laisser infuser 12 heures. filtrer et pulvériser sans diluer.
-infusion: 150 g d'ail frais grossièrement broyé dans 5 l d'eau bouillante. Filtrer après 30 mn. laisser refroidir et pulvériser tel quel sur les plantes.
-Décoction: 80 à 100 g d'ail bien mixé pour 10 litres d'eau, laisser reposer 24h et faire bouillir. Refroidir, filtrer
-Macération huileuse: 100g d'ail broyé macéré 12 heures dans 2 c. à s. d'huile de lin ou de paraffine. Verser un litre d'eau et filtrer. Attendre une semaine.

USAGES:(Fongicide, insecticide) Préventif contre les maladies cryptogamiques (utile contre cloque du pêcher, marsonnia du rosier. et limite la moniliose des arbres fruitiers) et bactériennes, acariens, pucerons (cela les éloigne),chenilles, asticots, escargots et le tarsonème du fraisier.
Pure en arrosage contre la fonte des semis, la cloque du pêcher et la pourriture du fraisier. Pulvériser dilué à 5 % contre les pucerons, les acariens et la mouche de l'oignon.


INFUSION/MACERATION DE RHUBARBE
-Infusion:Plonger 1.5 kg de feuilles de rhubarbe dans 10 litres d'eau bouillante. Porter à ébullition, éteindre le feu et laisser infuser au moins 24 heures.
-Macération (500g de feuilles pour 3 l. d'eau pendant 24 h).
Filtrer et pulvériser non dilué.

USAGES:(Insectifuge contre de nombreux insectes) Préventif en infusion notamment contre 2 nuisibles spécifiques: teigne du poireau, pucerons. Pulvériser à 3 reprises pour repousser pucerons, chenilles et larves ainsi que les limaces. Les feuilles peuvent être utilisées séchées et broyées sur le sol. ATTENTION, les feuilles de rhubarbe sont toxiques pour l'homme)

DECOCTION/INFUSION/PURIN DE TANAISIE (Tanacetum vulgare)
Sa forte odeur en fait un précieux répulseur d'insectes.
-Infusion/décoction: 200 g de plante fraîche (fleurs, tiges, feuilles au choix) dans 5 litre d'eau. Utiliser pur sur le feuillage des plantes.
-Purin (extrait fermenté) 1 kg pour 10 l. d'eau. Utiliser pur.
Renouveler si besoin est, tous les 3 ou 4 jours, jusqu'à disparition des parasites.

USAGES:(Insectifuge, insecticide, fongicide) En infusion contre pucerons, fourmis, chenilles, altises, mouches des légumes, aleurodes et otiorrhinques, éloigne les acariens du fraisier et de la ronce, ver de la framboise. En décoction (même quantité), il faut l'utiliser contre le carpocapse et la mouche du chou au moment des vols. En purin, contre la mouche du chou et divers insectes (pucerons, noctuelles)

INFUSION D'AGRUMES
Infuser 150 g de citron ou orange grossièrement broyée dans 5 l d'eau bouillante. Filtrer après 30 mn. laisser refroidir et pulvériser pur sur les plantes.

USAGES:(Insecticide)Contre la mouche des agrumes.AUTRE ASTUCE contre les fourmis: Les fourmis détestent l'odeur du citron et surtout du citron moisi. On pose soit un citron avarié, soit les restes d'un citron près de l'endroit où se trouve des fourmis.. ou des pucerons

PURIN DE RUE (Ruta graveolens)
Faire macérer 800 à 900g de tiges et feuilles dans 10 l d'eau pendant 10 jours, filtré. Au moment de l'emploi, diluer à 20%. Pulvériser et renouveler tous les 3 à 4 jours

USAGES: Contre les pucerons

PURIN DE SAPONAIRE
Faire fermenter 100gr/l de toute la plante fraîche. Dilution 10%

USAGES: (insecticide) contre les pucerons

PURIN DE LIERRE
Faire fermenter 100gr/l de feuilles hâchées

USAGES:(insecticide, insectifuge) contre les acariens (dilué 5%), aleurodes (dilué à 5%) et pucerons (dilué à 5%)

PURIN DE MENTHE POIVREE
Faire fermenter 100gr/l de feuilles. Pulvérisation, dilution : 10%

USAGES: (insecticide, insectifuge) contre les pucerons verts, noirs, cendrés

PURIN/INFUSION DE SUREAU
-Faire macérer 1 kg de feuilles, tiges, fleurs, fruits (finement hachés) dans 10 litres d'eau pendant 1 semaine. Filtrer et pulvériser non dilué
-Infusion: 150 g de baies de sureau broyées dans 5 l d'eau bouillante. Filtrer après 30 mn. laisser refroidir et pulvériser tel quel sur les plantes.

USAGES:(Insecticide) Contre les pucerons, altises, thrips et noctuelles, asticots, piéride du chou, teigne du poireau, et sert de répulsif pour les rongeurs!!! (mulots et campagnoles)

INFUSION DE CORIANDRE
Infuser 150 g de coriandre fraîche grossièrement broyée dans 5 l d'eau bouillante. Filtrer après 30 mn. laisser refroidir et pulvériser tel quel sur les plantes.

USAGES: (Insecticide) Contre les pucerons et les acariens.

INFUSION DE POIVRE
Infuser 150 g de poivre grossièrement broyé dans 5 l d'eau bouillante. Filtrer après 30 mn. laisser refroidir et pulvériser tel quel sur les plantes.

USAGES: Répulsif pour de nombreux insectes...

MACERATION DE PIMENT
Macérer 250 ml de piment fort dans 500 ml d'eau pendant 24 heures. Diluer 15 ml de la préparation dans 4 l d'eau avant d'appliquer. Ne pas pulvériser sur de jeunes plants !

USAGES: Répulsif pour de nombreux insectes...

INFUSION D'EUCALYPTUS
Infuser 150 g d'eucalyptus grossièrement broyé dans 5 l d'eau bouillante. Filtrer après 30 mn. laisser refroidir et pulvériser tel quel sur les plantes.

USAGES: Insecticide contre de nombreux insectes...

PURIN DE TOMATE
Faire macérer 1 kg de feuilles, tiges de tomate (gourmands par exemple) hachées dans 10 litres d'eau de pluie de 12 heures à 3 jours. En prévention, pulvériser cette préparation pure tous les 3,4 jours.

USAGES: (insecticide) En curatif contre les pucerons. En préventif, contre les chenilles, altises, piérides du chou, teignes des poireaux, tipule (cousin).Activateur et fertilisant

PURIN DE PISSENLIT
Faire macérer 1,5 à 2 Kg de plantes entières avec la racine dans 10 litres d'eau. Arroser le sol au printemps et à l'automne de ce purin dilué à 1/5.

USAGES: Stimule la croissance et améliore la qualité des légumes


DECOCTION D'ABSINTHE
Mélanger 500g de fleurs, feuilles sèches (ou 5kg fraîches) avec 5 litres d'eau. Faire bouillir pendant 30 mn et laisser reposer toute la journée. Appliquer tous les 10 à 15 jours
- 90 grammes d'absinthe fraîche (Artemisia absinthum) mis à macérer une journée donnent une solution efficace pour se débarrasser des pucerons, fourmis, mouches et chenilles. Renouveler si nécessaire ou bout de deux semaines.

AUTRE UTILISATION: planté directement en bord de potager,mais jamais aux milieu de legumes (approuvé par Partagas!! :D)
Cette plante est potentiellement toxique. Par prudence, les femmes enceintes et les enfants éviteront de la manipuler, ainsi que les animaux de s'en approcher lors d'utilisation.

USAGES:(Insectifuge) Préventif contre les pucerons, altises, chenilles, tétraniques, fourmis (pour contrarier les fourmis, ajouter un peu d'eau et d'argile et verser ce mélange sur leurs trajets)phytoptes de la ronce, répulsif contre les limaces. Fongicide curatif contre la rouille du groseiller(en infusion).

INFUSION/DECOCTION DE CAMOMILLE
50 g de fleurs séchées pour 1 litre

USAGES: Préventif et curatif contre les pucerons et pour renforcer la résistance des plantes, renforce les graines au moment des semis.

PURIN DE CHENES
Faire fermenter 100 à 200gr/l de feuilles sèches et de jeune écorce. Pulvérisation, dilué à 5%

USAGES: (insecticide) sur légumes et arbres.

PURIN DE FEUILLES DE NOYER
Mettre 100 g de feuilles dans 5 litres d'eau froide, porter à ébullition et laisser bouillir tranquillement 20 mn, couvrir et laisser refroidir. 24h après, filtrer et utiliser pur.

USAGES: Curatif contre pucerons et chenilles.

PURIN DE SOUCI

USAGES: Fortifie les légumes et améliore les sols fatigués

PURIN DE LAVANDE

USAGES: En prévention, contre les pucerons et fourmis

INFUSION DE RAIFORT (Cochlearia armoracia)
Faire infuser 150 g de feuilles et racines dans 5 litres d'eau. A utiliser pur, une fois refroidi.

USAGES: (fongicide) En prévention contre les maladies des fruitiers, sur les fleurs, un des rares produits naturels à lutter efficacement contre le développement du monilia.

PURIN DE BOULEAU
Faire macérer 1 Kg de feuilles fraîches dans 10 litres d'eau. Pulvériser par temps humide dilué à 1/5.

USAGES: Prévient la tavelure des arbres fruitiers

PURIN DE VALERIANE

USAGES: Tonique pour les végétaux et fait fleurir les plantes à fleurs et rosiers (à éviter sur salade, oignon et carotte)

Autres traitements (non exhaustif...)

BOUILLIE BORDELAISE
Cette préparation (à base de sulfate de cuivre et de chaux) est utilisée depuis plusieurs siècles pour lutter préventivement contre beaucoup de maladies cryptogamiques.
On trouve de plus en plus de fongicides modernes qui associent du sulfate de cuivre à d'autres éléments chimiques. Mais en Agriculture Biologique, on accepte uniquement l'usage de la bouillie bordelaise.

USAGES: Bon préventif contre le mildiou (pommes de terre, tomates et vigne..), contre la tavelure des fruits (à pulvériser AVANt la floraison). Dans ce dernier cas, réduire les dosages préconisés pour éviter que le cuivre provoque un brunissement des fruits (fruits à noyaux non concernés)


Attention!!! : Evitez le plus possible le sulfate de cuivre, (comme dans la bouillie bordelaise) et les produits à base de cuivre, qui sont non biodégradables et s'accumulent dans le sol et dont l'usage est controversé en raison des risques sur les micro-organismes du sol, sur les vers de terre et les poissons.
En agriculture biologique paysanne, l'usage du cuivre est limité ..en attendant un produit de remplacement, c'est tout dire. En jardinage familial, le recours à la bouillie bordelaise, régulier et insistant, pourrait bien localement présenter les mêmes risques.
Certains jardiniers aurait testé le bicarbonate de soude avec + ou - de succès sur les tomates....


SAVON NOIR
Délayer 1 cuillère à soupe de savon noir dans de l'eau chaude, ajouter 1 cuillère à soupe d'alcool à brûler, une c. à café d'huile d'olive et 1 litre d'eau.
Autre recette: 200 g de savon noir, 1/2 l d'alcool à brûler et 10 g de sel marin
Autre recette: Savon noir (15 g/l d'eau) + alcool à brûler (0,15 l/l d'eau)

USAGES: cocons et les boucliers des cochenilles (avec un pinceau, badigeonner)

HUILE DE NEEM
Pour le traitement végétal, diluer 2 bouchons d’huile de Neem, (soit 2cl) par litre d’eau. Mettre le mélange dans un pulvérisateur et vaporiser une fois par semaine ou tous les 15 jours les plantes atteintes
Assez cher...
ATTENTION, produit sujet à controverse malgré une utilisation millénaire, non homologué (Par la décision 2008/941/CE du 8 décembre 2008, la Commission Européenne a refusé l'inscription de l'azadirachtine (substance active de l'Huile de neem) à l'annexe I de la directive 91/414/CEE), mais autorisé et utilisé dans d'autres pays...qu'en penser???

USAGES:jugé efficace pour 100 espèces d’insectes et nématodes(dont certaines sont résistantes aux pesticides chimiques). Le neem aurait l'avantage de pouvoir lutter contre bon nombres de prédateurs tout en épargnant beaucoup d'auxiliaires comme les coccinelles ou les abeilles (au contraire du pyrèthre ou de la roténone)

PYRETHRES
La poudre de pyrèthre provient d'une plante proche des Chrysanthèmes qui pousse dans les pays chauds. Cet insectiside provoquent une paralysie par empoisonnement du système nerveux des insectes. ATTENTION AUX ABEILLES, cocinelles, ect
Il faut l'utiliser uniquement en curatif, car l'effet est de courte durée.
Même si les produits à base de poudre de pyrèthre d'origine naturelle sont onéreux, ce sont les SEULS à être « bio »... (Les pyrèthrinoïdes de synthèse (cyperméthrine, alphaméthrine, etc) et la poudre de pyrèthre associée à des éléments chimiques (pipéronyl-butoxide) sont à éviter car les effets secondaires sont encore mal connus).

USAGES: Curatif contre les acariens, aleurodes (mouches blanches), la mouche du chou et les pucerons. Son action est renforcée en y mélangeant de la Roténone. ATTENTION, il est toxique pour TOUS les insectes, y compris les auxiliaires... et comme la roténone, le pyrèthre est mortel pour les poissons et les batraciens.

ROTENONE
Autre insecticide naturel du commerce, substance extraite de légumineuses tropicales. A la différence des pyréthrines, l'action est irréversible mais plus longue à se déclencher. ATTENTION AUX ABEILLES, cocinelles, ect
A associer aux pyrèthres pour cette raison (En dehors des cochenilles, l'association roténone-pyrèthre évite au jardinier d'utiliser des insecticides chimiques).

USAGES: curatif contre les cheimatobies, doryphores, la piéride du chou, les psylles, les pucerons et les thrips.

BACILLUS THURINGIENSIS
Mélange de bactéries qu'on trouve également sous le nom de Bactospéine (contient alors aussi des pyréthrines naturelles). Ce traitement est souvent méconnu des jardiniers amateurs.

USAGES: efficacité remarquable contre les cheimatobies, la cochylis, l'eudémis de la vigne, les hyponomeutes et surtout la piéride du chou (les chenilles meurent très vite après avoir mangé des feuilles traitées). C'est un des rares produits à appliquer avec des températures supérieures à 20 degrés !

MARC DE CAFE ou POUDRE DE TANAISIE
Mélanger avec les graines lors des semis (ou mettre au fond du sillon).

USAGES: En préventif, contre la mouche des légumes

LAIT DILUE
Diluez 1 litre de lait écrémé dans 9 litres d'eau.
Attention!!!! ne pas sur-doser le lait pour ne pas provoquer d'autres maladies.
Utiliser de préférence un lait écremé afin d'éviter les mauvaises odeurs. pulvériser sur le feuillage.

USAGES: (Fongicide) Contre le Mildiou. Pulvérisez une fois par semaine les feuilles attaquées

LESSIS(recette naturelle utilisée au Canada)
Faites macérer 1 kg de cendres de bois dans 20 litres d'eau durant 24 heures
Après que les cendres soient tombées au fond du seau, récoltez l'eau claire et utilisez. Utiliser non dilué

USAGES: En préventif en arrosage et en prévention dans le sol, contre les larves de la mouche des légumes(carottes, du poireaux, de l'oignon)

(CENDRE)
extrait d'un document de l'agence de l'énergie et de l'environnement en Rhône-Alpes sur la valorisation des cendres
"A titre de repère, une dose de 10 à 20 kg de cendres peut être épandue sur une surface de jardin de 10 m x 10 m, tous les ans ou tous les deux ans. Ramenée au m², cela représente une dose de 100 ou 200 g de cendres.

Certains pensent que la cendre pourrait se substituer pleinement à des amendements basiques du commerce (= amendements calcaires ou calco-magnésiens)
Ne pas surdoser! Relève le PH

USAGES: Très Interressant en sol acide. utilisé comme apport en calcium, potasse et phosphore, mg, etc... Le caractère hygroscopique des cendres est utilisé en jardinage biologique contre les limaces. Un cordon de cendres de 5 cm de large sur 2 cm de hauteur est préconisé autour des semis ou plantes sensibles.

TABAC de cigares de bouladou :wink:
Plusieurs versions, puissant!:
-Faire macérer 50 g de tabac dans 1 litre d'eau, pendant 10- 15 jours, filtrer le tout et diluer 1 pour 10.
ATTENTION, si vous ne respecter pas la règle de dissolution (ex : 2/10), vous obtiendrez un anti-herbe puissant et bio (de + en + fort suivant que vous ne respecter pas la dissolution). Durée de validité : 2 mois.
-Le tabac en macération (l'équivalent d'une cigarette par litre d'eau) tue radicalement toutes sortes de pucerons et autres insectes. Evitez tout contact avec la peau!!!!. Attention à protéger la terre. A ne pas utiliser sur un arbre qui a déjà ses feuilles!!(?)
-C'est la plante de tabac qu'il faudrait macérer pas les clopes!!!! :lol:

USAGES: En préventif/curatif en pulvérisation, au sol.. contre les insectes.


à complèter... :!: :!: :!: :!:


ce n'est une tentative de "synthèse" d'informations pas forcément exactes (j'ai essayé de les recroiser au maximum , du mieux que je pouvais. La plupart des informations semblent à peu près valables.. à tester)

Extraits recoupés de divers sites sur le net, dont ceux-ci par exemple:

http://www.jardin-bio.net/traitements.htm
http://goldmann.perso.neuf.fr/lutte/bio.html
http://girard.guilleme.pagesperso-orange.fr/purin.htm


Si vous avez des retours d'expérience ou d'autres traitements en têtes n'hésitez pas...(Ika avait par exemple questionné sur l'ail et testé les décoctions de noix de lavage sur un post..)
Avatar de l’utilisateur
foufouche
Pétale batifolant
 
Enregistré le: 19 Avr 2011, 23:11
Localisation: coeur des Landes

Re: Purin, décoction, infusion... et autres remèdes naturels.

Messagepar ika 47 » 31 Aoû 2011, 07:46

oui la decotion de noix de lavage sur les pucerons avait fait effet

si je me souviens bien j'avais renouvelé 1 fois semaine
Avatar de l’utilisateur
ika 47
Pétale batifolant
 
Enregistré le: 11 Sep 2007, 16:59
Localisation: 79 sud 2 sevres

Re: Purin, décoction, infusion... et autres remèdes naturels

Messagepar bouladou » 31 Aoû 2011, 08:13

Super Foufouche! Genial :lol: :D
2 petits trucs:
je récupère des mégots de cigare et je met le tabac avec du marc de café comme répulsif des insectes sur le dessus des pots. Cendre et tabac aussi dans le compost.
Contre le cul noir de certaines tomates (cornu des andes etc) Arrosage avec du lait (calcium) et faire un arrosage plus régulier.
Fil de cuivre au pied des tomates contre l’oïdium etc
Mais les plus connus et reconnus comme engrais et protection des plantes sont les purins d'ortie et de consoude! :D
bouladou
 

Re: Purin, décoction, infusion... et autres remèdes naturels.

Messagepar Sylvain » 31 Aoû 2011, 21:04

Beau travail. Très intéressant.
Avatar de l’utilisateur
Sylvain
Pétale batifolant
 
Enregistré le: 20 Oct 2007, 17:28
Localisation: Bergerac

Re: Décoction d'ail

Messagepar Paf » 21 Oct 2011, 10:57

Bonjour,

Je vais essayer une solution d'ail et oignon sur mes semis et boutures.

Il faut bien dissocier :
- La décoction qui est une extraction par dissolution dans de l'eau portée à ébullition
- L'infusion qui est une extraction par dissolution dans de l'eau bouillante laissée refroidir
- La macération qui est un trempage

Image Image

1 gousse d'ail, 1/2 oignon et de l'eau. Le tout mixé, filtré et dilué dans environ un volume d'eau (sans mesures, je visais juste une forte concentration pour le test).
Avatar de l’utilisateur
Paf
Vilain Pamplemousse
 
Enregistré le: 10 Sep 2007, 17:54
Localisation: Provence & Gironde

Re: Décoction d'ail

Messagepar partagas » 21 Oct 2011, 11:58

Quand je vois des recettes naturelle je peut qu'approuver la démarche.

Paf l'ail et l'oignon ensemble ont une bonne synergie antifongique grâce surtout a la présence de souffre,en alternance on peut faire ail oignon ensemble,et prêle toute seule.

La prêle est tres efficace si cueillie au bon moment,en faite pour la culture d'agrume en France et surtout en pot ces 3 là sont suffisant dans 90% des cas,on passera la b,bordelaise uniquement avant l'hivernage pour parer les problèmes cryptogamique.et on réservera l'aliette et le propamocarbe pour le phytophthora et autres joyeusetés.

Par contre ail oignon c'est pas terrible en insecticide répulsif,si tu veux un excellent répulsif insecticide nature,fait pousser de l’absinthe,tres tres bon 8)

A+
partagas
 

Re: Décoction d'ail

Messagepar foufouche » 22 Oct 2011, 06:46

Paf si tu le désires, tu peux toujours faire un copier coller dans ce post, ça peut être intéressant:
topic2489.html

et regarde aussi dans la liste, j'avais trouvé plusieurs versions sur le net de celle que tu as utilisé, avec évidemment l'exactitude ou non des informations...mais si tu as envie de comparer ta méthode..

Et Partagas, d'après ce que je lis l'absinthe fait un bon petit effet ...en même temps difficile de faire plus aromatique :lol:
a++
Avatar de l’utilisateur
foufouche
Pétale batifolant
 
Enregistré le: 19 Avr 2011, 23:11
Localisation: coeur des Landes

Re: Purin, décoction, infusion... et autres remèdes naturels.

Messagepar Paf » 22 Oct 2011, 12:12

Hop, mieux : fusionné et topic-isé.
Beau travail ;)
Avatar de l’utilisateur
Paf
Vilain Pamplemousse
 
Enregistré le: 10 Sep 2007, 17:54
Localisation: Provence & Gironde

Re: Décoction d'ail

Messagepar partagas » 22 Oct 2011, 13:47

foufouche a écrit:Paf si tu le désires, tu peux toujours faire un copier coller dans ce post, ça peut être intéressant:
topic2489.html

et regarde aussi dans la liste, j'avais trouvé plusieurs versions sur le net de celle que tu as utilisé, avec évidemment l'exactitude ou non des informations...mais si tu as envie de comparer ta méthode..

Et Partagas, d'après ce que je lis l'absinthe fait un bon petit effet ...en même temps difficile de faire plus aromatique :lol:
a++


Salut Foufouche,
Oui l’absinthe à un très bon effet insecticide en pulvérisation et planté en bord de potager également,mais jamais aux milieu de legumes :shock:
attention si on la pulvérise pas d'animaux de compagnie dans les parages, ils pourraient ressentir des effets dangereux et hallucinogène.
c'est une très belle plante aromatique,proche parente de l'armoise aussi.
partagas
 

Re: Purin, décoction, infusion... et autres remèdes naturels.

Messagepar foufouche » 23 Oct 2011, 03:47

Oui Paf c'est pas plus mal comme ça :wink: , autant tenter de réunir l'info ca sera d'autant plus lisible...
J'ai ajouté 2-3 détails en plus..dont tes précautions Partagas et info sur l'absinthe, oubli réparé :oops:

Ca marche super contre les vampires le jus d'ail !! les agrumes ça devrait pas leur faire de mal...
Au pire si ça fonctionne pas, ça fait toujours une bonne base de vinaigrette maison.... :lol:
Avatar de l’utilisateur
foufouche
Pétale batifolant
 
Enregistré le: 19 Avr 2011, 23:11
Localisation: coeur des Landes

Re: Purin, décoction, infusion... et autres remèdes naturels.

Messagepar Paf » 23 Oct 2011, 07:56

Il faudrait aussi retirer la Roténone qui devait être retirée du marché (plausiblement toxique) et qui doit l'être à l'heure actuelle. J'en ai un flacon, qu'est-ce que ça sent fort !
Avatar de l’utilisateur
Paf
Vilain Pamplemousse
 
Enregistré le: 10 Sep 2007, 17:54
Localisation: Provence & Gironde


Retourner vers Les Ennemis des Agrumes

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité