Hybride de citronnier et d’oranger doux ?

Pour parler de tout et de rien...

Hybride de citronnier et d’oranger doux ?

Messagepar DNoyau » 06 Aoû 2018, 00:14

Bonjour, j’ai une question sans doute éculée (car posée par des milliers de gens avant moi), et pourtant, je n’ai pas réussi à trouver de réponse pour l’instant : y a-t-il des agrumes issus d’un croisement entre citronnier (Citrus limon) et oranger doux (Citrus sinensis) ?

J’ai vu un site qui affirmait que "citrange = citron + orange", mais il y a sans doute confusion.

J’ai aussi vu (en réponse à une question identique à la mienne) que le bergamotier était sans doute issu d’un croisement entre citronnier et bigaradier (Citrus aurantium), mais bigaradier et oranger doux sont distincts, donc la réponse n’étanche pas ma soif.

Je serais tout de même étonné que Citrus limon × Citrus sinensis n’ait jamais été tenté (ce sont sans doute les deux premiers agrumes dont on apprend le nom étant petit)… Y a-t-il incompatibilité ? Ou résultat totalement inintéressant ? Ou alors la réponse est sous mon nez mais je ne l’ai jamais trouvée ?
Avatar de l’utilisateur
DNoyau
Petit baliveau
 
Enregistré le: 07 Nov 2017, 10:43
Localisation: Drôme

Re: Hybride de citronnier et d’oranger doux ?

Messagepar Sylvain » 06 Aoû 2018, 07:26

Une chose est sûre, si CI, CIT ou CITR apparaissent dans un nom, il s'agit d'un hybride de poncirus, pas de citron.
Avatar de l’utilisateur
Sylvain
Pétale batifolant
 
Enregistré le: 20 Oct 2007, 17:28
Localisation: Bergerac

Re: Hybride de citronnier et d’oranger doux ?

Messagepar ge13 » 06 Aoû 2018, 07:40

DNoyau a écrit:Je serais tout de même étonné que Citrus limon × Citrus sinensis n’ait jamais été tenté (ce sont sans doute les deux premiers agrumes dont on apprend le nom étant petit)… Y a-t-il incompatibilité ? Ou résultat totalement inintéressant ? Ou alors la réponse est sous mon nez mais je ne l’ai jamais trouvée ?

Bonjour,

Je n'ai pas la réponse mais ça doit dépendre de quelle variété de citron ou d’orange on parle, je crois bien que ces deux espèces, C.limon et C.sinensis sont déjà eux mêmes le fruit d'une hybridation.

Il y a par exemple: Citrus arcobal (C. Meyer X C. Sinensis doppio sanguigno) :D
Avatar de l’utilisateur
ge13
Pétiole ailé
 
Enregistré le: 04 Aoû 2016, 07:16
Localisation: Nord-Est des Bouches du Rhône

Re: Hybride de citronnier et d’oranger doux ?

Messagepar fialka » 07 Aoû 2018, 08:45

ge13 a écrit:Il y a par exemple: Citrus arcobal (C. Meyer X C. Sinensis doppio sanguigno) :D

si je me souviens bien, le citronner Meyer est lui même un hybride entre le citronnier et le mandarinier. C'est pour ça qu'il a la peau de couleur orangeâtre.
Avatar de l’utilisateur
fialka
Pétale batifolant
 
Enregistré le: 05 Avr 2017, 19:42
Localisation: 92 - Hauts de Seine

Re: Hybride de citronnier et d’oranger doux ?

Messagepar DNoyau » 07 Aoû 2018, 11:18

Merci ! Je ne connaissais pas C. arcobal. Certes, C. Meyer n’est peut-être pas un citronnier « pur », mais ça me va comme réponse.

Je me pose du coup une nouvelle question (pour rebondir sur la remarque de ge13) : est-ce que l’ordre des croisement est important ? Autrement dit, est-ce qu’on a les mêmes chances d’arriver à un résultat donné en faisant :
(C. medica × C. aurantium) × (C. maxima × C. reticulata)
(qui correspondrait, si l’on en croit Wikipédia, à Citron × Orange douce)
qu’en faisant :
(C. medica × C. maxima) × (C. aurantium × C. reticulata) ?

Je sais bien que, de toute manière, on a de faibles chances d’obtenir deux fois le même résultat en effectuant le même croisement, donc ma question ne pourra avoir aucune réponse expérimentale, mais peut-être que la théorie permet de le savoir. Mon intuition me dit que l’ordre des croisements peut jouer un rôle important car la morphologie des descendants peut favoriser ou défavoriser des mécanismes biologiques qui interviendront dans la fécondation, donc le positionnement des gènes, mais je me trompe peut-être.
Avatar de l’utilisateur
DNoyau
Petit baliveau
 
Enregistré le: 07 Nov 2017, 10:43
Localisation: Drôme

Re: Hybride de citronnier et d’oranger doux ?

Messagepar Sylvain » 07 Aoû 2018, 11:42

Oulà, ça divague dur!
Dans un nom d'hybride, le premier nom est celui de la mère et le deuxième celui du père.
Même si les deux parents étaient totalement homozygotes l'interversion des parents ne donnerait pas la même plante car le cytoplasme des cellules est fournit par la mère.

Un conseil:
Ne perdez pas votre temps à faire des supputations sur un sujet que vous ne maîtrisez pas. Il serait plus utile de lire un bon livre de biologie végétale ou même de rechercher sur internet tous les mots qui sont utilisés au sujet de la reproduction des agrumes. En quelques heures de recherche vous devriez acquérir les bases de la reproduction et de l'hérédité des agrumes.
Merci internet!
Avatar de l’utilisateur
Sylvain
Pétale batifolant
 
Enregistré le: 20 Oct 2007, 17:28
Localisation: Bergerac

Re: Hybride de citronnier et d’oranger doux ?

Messagepar dom95 » 07 Aoû 2018, 12:33

Bonjour,
Un liens avec cette grande famille...

http://citruspages.free.fr
dom95
Petit baliveau
 
Enregistré le: 28 Nov 2014, 08:58
Localisation: Loire Atlantique Alt.:10 M.USDA. 9a

Re: Hybride de citronnier et d’oranger doux ?

Messagepar fialka » 07 Aoû 2018, 13:31

DNoyau a écrit: Autrement dit, est-ce qu’on a les mêmes chances d’arriver à un résultat donné en faisant :
(C. medica × C. aurantium) × (C. maxima × C. reticulata)
(qui correspondrait, si l’on en croit Wikipédia, à Citron × Orange douce)
qu’en faisant :
(C. medica × C. maxima) × (C. aurantium × C. reticulata) ?
:lol: :lol: :lol:
Ta question m'a rappelé mon expérience en chimie scolaire:
On avait un cours de chimie pratique et on devait mélanger 2 produits disons produit A et produit B qui devaient donner un liquide transparent de belle couleur violette. Je ne me souviens pas du tout ce que c'était.

Bref, il y a avait 2 distributeurs de ces 2 produits et bien évidemment tout le monde faisait la queue pour avoir le produit A et il y avait personne devant le distributeur du B. Vu que nous travaillons en couple, moi et ma camarade de la classe, nous avions décidé d'abord s'approvisionner en produit B et puis le mélanger avec le produit A et pas l'inverse (vu la queue). C'était logique car quelle est la différence si on mélange le café avec du lait ou du lait avec du café? => Aucune! :P

Sauf qu'à l'arrivée, tout le monde avait un liquide violet et nous... nous avions une substance de couleur blanche et d'une consistence d'une bougie :lol: :mrgreen:
La prof de chimie a tout de suite compris notre magouille :roll:

Morale: On peut tout mélanger et tester 10 milles combinaisons mais les résultats ne seront pas les mêmes! :wink:
Avatar de l’utilisateur
fialka
Pétale batifolant
 
Enregistré le: 05 Avr 2017, 19:42
Localisation: 92 - Hauts de Seine

Re: Hybride de citronnier et d’oranger doux ?

Messagepar DNoyau » 13 Aoû 2018, 13:26

Sylvain a écrit:Oulà, ça divague dur!
Dans un nom d'hybride, le premier nom est celui de la mère et le deuxième celui du père.

J’ignorais cette convention de nommage, merci de me l’apprendre.
Sylvain a écrit:Un conseil:
Ne perdez pas votre temps à faire des supputations sur un sujet que vous ne maîtrisez pas. Il serait plus utile de lire un bon livre de biologie végétale ou même de rechercher sur internet tous les mots qui sont utilisés au sujet de la reproduction des agrumes. En quelques heures de recherche vous devriez acquérir les bases de la reproduction et de l'hérédité des agrumes.
Merci internet!

Je vous trouve un peu dur car je consacre déjà beaucoup de temps à la lecture sur les plantes, y compris sur leur reproduction (mais je lis surtout sur internet, je n’ai que quelques livres publiés). Cela étant, je ne retiens pas tout ce que je lis, loin de là. Je retiens votre conseil car il est possible qu’en voulant brûler les étapes, je néglige l’essentiel : les bases. J’espère ne pas vous avoir exaspéré avec mes divagations.
Avatar de l’utilisateur
DNoyau
Petit baliveau
 
Enregistré le: 07 Nov 2017, 10:43
Localisation: Drôme

Re: Hybride de citronnier et d’oranger doux ?

Messagepar Sylvain » 13 Aoû 2018, 15:51

> Je vous trouve un peu dur... J’espère ne pas vous avoir exaspéré avec mes divagations.
Ne t'en fais pas. :)

Mais une phrase comme « Mon intuition me dit que l’ordre des croisements peut jouer un rôle important car la morphologie des descendants peut favoriser ou défavoriser des mécanismes biologiques qui interviendront dans la fécondation, donc le positionnement des gènes, mais je me trompe peut-être. » montre que tu ne maîtrises pas du tout le sujet.
La seule chose juste dans cette phrase est « mais je me trompe peut-être » car oui, le scientifique doit toujours douter.

Quand on lit que l'orange est C. maxima × C. reticulata ne crois surtout pas que tu obtiendras une orange en croisant un pommelo avec une mandarine! Ça veut seulement dire que dans ses chromosomes on trouve des gènes typiques (à définir) des pommelos et des mandarines. Ça ne dit (presque) rien sur tous les croisements et sélections qui ont été fait pour obtenir ce fruit précis.
Avatar de l’utilisateur
Sylvain
Pétale batifolant
 
Enregistré le: 20 Oct 2007, 17:28
Localisation: Bergerac

Re: Hybride de citronnier et d’oranger doux ?

Messagepar DNoyau » 13 Aoû 2018, 16:32

Merci ! En parcourant citruspages.free.fr, je suis tombé sur un lien prometteur : http://lib.ucr.edu/agnic/webber/Vol1/Chapter3.html

Malheureusement, soit le lien est mort, soit le serveur est en maintenance, soit mon ordinateur n’arrive pas à communiquer avec pour une raison étrange. S’il existe un site miroir, je suis preneur, mais sinon, je chercherai d’autres sources de vulgarisation.

[edit] Ah, oui, on dirait que le site n’existe plus, et je n’ai pas réussi à trouver la référence sur le nouveau site, https://library.ucr.edu.
Avatar de l’utilisateur
DNoyau
Petit baliveau
 
Enregistré le: 07 Nov 2017, 10:43
Localisation: Drôme

Re: Hybride de citronnier et d’oranger doux ?

Messagepar ilya11 » 13 Aoû 2018, 18:13

DNoyau a écrit:Merci ! Je ne connaissais pas C. arcobal. Certes, C. Meyer n’est peut-être pas un citronnier « pur », mais ça me va comme réponse.

Je me pose du coup une nouvelle question (pour rebondir sur la remarque de ge13) : est-ce que l’ordre des croisement est important ? Autrement dit, est-ce qu’on a les mêmes chances d’arriver à un résultat donné en faisant :
(C. medica × C. aurantium) × (C. maxima × C. reticulata)
(qui correspondrait, si l’on en croit Wikipédia, à Citron × Orange douce)
qu’en faisant :
(C. medica × C. maxima) × (C. aurantium × C. reticulata) ?

Je sais bien que, de toute manière, on a de faibles chances d’obtenir deux fois le même résultat en effectuant le même croisement, donc ma question ne pourra avoir aucune réponse expérimentale, mais peut-être que la théorie permet de le savoir. Mon intuition me dit que l’ordre des croisements peut jouer un rôle important car la morphologie des descendants peut favoriser ou défavoriser des mécanismes biologiques qui interviendront dans la fécondation, donc le positionnement des gènes, mais je me trompe peut-être.

Premièrement, le citronnier est un hybride C. aurantium × C. medica (C. maxima × C. reticulata)xC. medica).

La notion d’espèce biologique est difficilement applicable dans le cas d'agrumes. Parmi les variétés utilisables, seulement maxima et medica sont des espèces plus ou moins pures. Mandariniers (C.reticulata) sont le résultat d’une ancienne hybridation entre les mandariniers sauvages et pamplemoussier (C.maxima). Bigaradier (C.aurantium) est un hybride entre maxima et reticulata.
Ça donne beaucoup des possibilités différentes pour tes croisements.

Et en plus, comme les génomes des chloroplastes et les mitochondries viennent dans la majorité des cas de la plante mère, les croisements réciproques mème entre deux espèces pures ont le patrimoine génétique différent.
Avatar de l’utilisateur
ilya11
Pétale batifolant
 
Enregistré le: 24 Déc 2007, 18:02
Localisation: Melun, 77

Re: Hybride de citronnier et d’oranger doux ?

Messagepar Sylvain » 13 Aoû 2018, 19:25

Oui, le site 'Citrus industry' a été arrêté.
Je mettrais bien une sauvegarde en ligne mais il faudrait avoir l'autorisation de l'UCR. Et je ne pense pas qu'ils la donnent car leur motivation est probablement que beaucoup d'informations sont obsolètes.
Peut-être Mike pourrait les contacter... :)
Avatar de l’utilisateur
Sylvain
Pétale batifolant
 
Enregistré le: 20 Oct 2007, 17:28
Localisation: Bergerac


Retourner vers Le Bistrot

 


  • Sujets en relation
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 1 invité