DieBack hyper coriace sur mandarinier en pleine terre

Votre agrume ne se porte pas bien ? Demandez l'avis des membres du forum.
Accompagnez vos messages de photos !
Merci de consulter les archives avant toute autre chose

Re: DieBack hyper coriace sur mandarinier en pleine terre

Messagepar Nicoco06 » 31 Mai 2014, 16:48

Hello tout le monde !

bon ba voila les photos de l'opération ! je pense que c'était bien du phyto : cf la photo avec la couleur rosée au milieu de la coupe de branche. Sur les racines, en revanche il y en avait des marrons mais je n'ai pas le coup d’œil pour savoir si c'était pourri ou terreux.
Résultat des courses : déplantage, arrosage des racines, bain d'aliette, rempotage avec terreau Dia. 1 semaine plus tard, des mini bourgeons gros comme des têtes d'épingles font leur apparition, pas de signe de la maladie. je croise les doigts (et le reste).

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Nicoco06
Jeune plantule
 
Enregistré le: 25 Nov 2012, 15:56

Re: DieBack hyper coriace sur mandarinier en pleine terre

Messagepar Sylvain » 31 Mai 2014, 19:28

Ton nettoyage de la motte n'est que superficiel. Il fallait utiliser un jet vraiment dur, genre karcher (pas un vrai karcher!), et démêler toute la motte.
Le phytophthora fait souvent pourrir l'intérieur.
Avatar de l’utilisateur
Sylvain
Pétale batifolant
 
Enregistré le: 20 Oct 2007, 18:28
Localisation: Bergerac

Re: DieBack hyper coriace sur mandarinier en pleine terre

Messagepar Olive07 » 31 Mai 2014, 20:38

Sylvain a raison. Il ne faut plus 1 seul gramme de terre.
Ça peut prendre 1heure. Après, le plus dur c'est de remettre du terreau BIEN au milieu sans laisser d'espace. Et il ne faut pas compter sur la gravité pour faire descendre la terre. Il faut la glisser entre les racines avec le bout des doigts jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de place. Allez, recommence !
Avatar de l’utilisateur
Olive07
Pétale batifolant
 
Enregistré le: 13 Avr 2011, 14:25
Localisation: 07700 St Marcel d'Ardèche Zone : 8b

Re: DieBack hyper coriace sur mandarinier en pleine terre

Messagepar hev » 02 Juin 2014, 17:09

Une autre hypothèse, si la cause de ces dépérissements était une bactérie et non un champignon pathogène ?

A priori, les photos des symptômes sur mandarinier font vraiment penser au "Mal secco", maladie fongique.

La bactérie Pseudomonas syringae pv. syringae provoque des symptômes assez similaires, la confusion entre les deux pathogènes est fréquente en l'absence de détermination en laboratoire.

Cette maladie bactérienne sévit par temps frais et humide si les conditions reste stable assez longtemps.
En anglais, le nom de la maladie est citrus blast.
http://www.ndrs.org.uk/article.php?id=010014

La bactérie n'est pas un pathogène spécifique des agrumes, d'autres plantes peuvent être affectées.

Votre avis sur cette hypothèse ?
hev
Petit baliveau
 
Enregistré le: 01 Mar 2013, 15:47
Localisation: Montpellier

Re: DieBack hyper coriace sur mandarinier en pleine terre

Messagepar Sylvain » 02 Juin 2014, 18:14

Il est certain que d'autres causes soient possibles, mais statistiquement le Phytophthora est beaucoup plus probable.

Je ne serais pas étonné que le milieu de la motte soit un amas infâme de racines pourries.

Au fait Hev, ça fait plaisir de te revoir.
Avatar de l’utilisateur
Sylvain
Pétale batifolant
 
Enregistré le: 20 Oct 2007, 18:28
Localisation: Bergerac

Re: DieBack hyper coriace sur mandarinier en pleine terre

Messagepar hev » 03 Juin 2014, 07:48

Personnellement, j'essaie de pas limiter ou focaliser ma réflexion à une approche statistique même si il faut bien réaliser un inventaire des causes possibles comme le propose Paf.
Dans le cas présent, j'aimerais bien avoir l'avis de Nicoco06 et de tous ceux qui sont confrontés à un problème similaire.
Peut on avoir des précisions sur l'époque de l'année où les symptômes apparaissent, la localisation géographique des plants affectés, la pépinière d'origine,...
Les dégâts dus à la bactériose à Pseudomonas me semblent proches de ce qui a été signalé sur ce forum. [urlhttp://www.ndrs.org.uk/article.php?id=010014][/url]
C'est un pathogène, peu répandu, est présent depuis longtemps en Méditerranée. Il se manifeste uniquement après une assez longue saison fraîche et humide.
Exemple cette photo prise au Maroc fin des années 1950, début des années 1960 (livre de H Chapot). [img][img]http://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_394024Pseudomonasspsuroranger.jpg[/img][/img]
Le mal secco est une autre hypothèse, sachant qu'il est endémique le long d'un arc allant de Menton à la Syrie en passant par l'Italie, la Grèce, la Turquie,...
hev
Petit baliveau
 
Enregistré le: 01 Mar 2013, 15:47
Localisation: Montpellier

Re: DieBack hyper coriace sur mandarinier en pleine terre

Messagepar Olive07 » 04 Juin 2014, 01:00

Mon mandarinier qui a montré ces symptômes avait des racines très saines dans un terreau drainant.
Les symptômes sont apparus au printemps 2013. Quand à dire si l'hiver précédent a été longtemps humide et frais...pour la météo, j'ai une mémoire de poisson rouge !!
Quoiqu'il en soit, je ne sais pas comment se défend un arbre atteint par le "Mal secco", mais je peux dire que mon mandarinier a montré des abandons très nets, encore dans le vert. Ceci contrairement au phytophthora qui ne présente pas de séparation franche entre le bois atteint et le bois sain tant que la maladie n'est pas circonscrite.

Il est intéressant de relire le post depuis le début.

Ca fait plaisir, Hev, de te revoir.
Avatar de l’utilisateur
Olive07
Pétale batifolant
 
Enregistré le: 13 Avr 2011, 14:25
Localisation: 07700 St Marcel d'Ardèche Zone : 8b

Re: DieBack hyper coriace sur mandarinier en pleine terre

Messagepar Sylvain » 04 Juin 2014, 08:02

> Mon mandarinier qui a montré ces symptômes avait des racines très saines dans un terreau drainant.
Là, oui, il faut chercher ailleurs que du côté du Phytophthora. (Après inspection du collet tout de même).

Édition: j'ai relu le sujet du début et je vois des horreurs:
- 500g d'Aliette pour une plante (Nicoco06)
- 6 mois de traitement. (Cast66)

Première remarque, il faut lire et respecter ce qui est marqué sur la boîte.
Deuxième remarque, quand un traitement est inefficace il faut remettre le diagnostique en cause.
Troisième remarque, il est vrai que l'on s'attache mais il n'est pas raisonnable de mettre 3 fois le prix de la plante pour essayer de la sauver.
Avatar de l’utilisateur
Sylvain
Pétale batifolant
 
Enregistré le: 20 Oct 2007, 18:28
Localisation: Bergerac

Précédente

Retourner vers II - Au secours ! Mon agrume est malade !

 


  • Sujets en relation
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités